Nouvelles marques, centre de reconditionnement, label VO, hub de la mobilité : 2022 s’annonce chargé pour ABVV

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
Nouvelles marques, centre de reconditionnement, label VO, hub de la mobilité : 2022 s’annonce chargé pour ABVV

Le groupe ABVV s'ouvre au marché des généralistes en distribuant Hyundai, Seat, Cupra et Skoda.

Dans un contexte difficile faute de production de véhicules, l’opérateur est malgré tout parvenu à se positionner dans le top 5 des meilleurs acteurs français pour les trois marques qu’il distribuait en 2021, et ce via quatre points de vente répartis dans le nord de l’Ile-de-France.

Une chose est sûre, les dirigeants et équipes d’ABVV ne se sont pas reposés sur leurs acquis en 2021, et ce nouvel exercice semble emprunter le même chemin. Partenaire historique de Volvo et Jaguar Land Rover depuis 1991 et 2016, l’entité familiale francilienne, présidée par Grégoire Izikian, a fait le choix d’accélérer son développement il y a quelques mois en reprenant de nouveaux panneaux. « Nous souhaitions nous développer au sein de nos marques initiales, mais forcés de constater qu’il n’y avait pas d’opportunité de développement sur notre zone de chalandise, explique Bedros Izikian. Nous avons rencontré 70 % des constructeurs automobiles au cours des 18 derniers mois, débouchant sur plusieurs sollicitations auxquelles nous n’avons pas toutes donné suite. Trois éléments ont dicté notre stratégie : la complémentarité des gammes, les valeurs des marques, et le potentiel de développement qu’elles offraient à court et moyen termes sur notre périmètre. Avec ces marques, on a senti une réelle volonté de nous intégrer dans leurs réseaux ».

Le directeur général du groupe ABVV fait référence à Hyundai, Seat, Cupra et Skoda, confirmant ainsi le début de l’aventure sur le marché des généralistes (ndlr : ABVV évoluait dans l’univers premium avec Volvo et JLR). En contact avec le constructeur coréen depuis deux ans, les deux parties n’avaient jusqu’alors pas réussi à trouver de « réelles alternatives de représentation ». Grâce au déménagement de Volvo vers Roissy-en-France (95), la concession vacante de Gonesse offrait une opportunité idéale pour concrétiser ce mariage. « Le comité de direction de Hyundai France cherchait justement un représentant pour couvrir cette zone. C’est une marque dynamique, innovante, qui offre une alternative et une complémentarité aux gammes et motorisations dont nous disposions ». Le changement des couleurs et autre aménagement ont représenté un investissement de 250 000 euros. Une mission dérisoire à côté du challenge qui attendait la famille ABVV : « nous sommes partis de zéro, sans base clients ni portefeuille. Nous avons dû nous faire connaître en menant plusieurs types de campagne comme l’affiche local, le géomarketing [ciblage de population dans un périmètre de 15km], et les canaux tactiques tels que la radio, les sms et l’emailing. Pour lancer l’activité commerciale, nous avons capitaliser sur  la mise en avant des service du groupe. Grâce à cela, la charge atelier est montée en puissance progressivement ». En parallèle, les flottes ont joué un rôle majeur dans le démarrage de ce site, - ABVV travaille avec plus de 120 sociétés dont une trentaine dans le département du 95 - réalisant 650 prises de commandes (additionnées aux 100 prises d’ordres à particulier) et 450 livraisons sur la première année d’activité. « Nous sommes fiers des niveaux de performance que nous avons pu atteindre l’an dernier. Avec un an de recul, nous sommes capables de mieux piloter notre activité. Nous avons corrigé les points où nous étions moins performants, en réajustant notre stratégie pour mieux performer localement auprès des particuliers, et en ajustant notre politique tarifaire après-vente afin d’être positionnés au niveau du marché. Cette année nous visons les 350 VN et 100 VO ».

L’arrivée du groupe Volkswagen

Dans son plan de croissance, le groupe a également intégré dans son portefeuille les marques Seat, Cupra et Skoda fin décembre 2021 sur le site d’Épinay-sur-Seine (93) à la place de Volvo. Trop proche de Saint-Ouen-L’Aumône (95), les deux sites suédois se faisaient de l’ombre. ABVV prévoit de réimplanter cette concession sur un terrain dans le nord parisien après les Jeux Olympiques de 2024. Les trois marques du groupe Volkswagen se partagent le bâtiment de la façon suivante : 600 m2 de showroom pour Seat et Cupra et 300 m2 pour Skoda. Un atelier de six postes de travail a été installé du côté des marques espagnoles, tandis que le constructeur tchèque possède un espace de service rapide avec deux postes de travail. Les ressources et effectifs sont dédiées par marque, seul le magasinier œuvre de manière transversale. Pour la première année d’activité, le groupe ambitionne de livrer 180 Seat, 70 Cupra et 250 Skoda. « L’idée est qu’à plein régime, ce site fasse entre 700 et 800 commandes au global, et jusqu’à 250 VO même si cette année nous serons davantage autour des 100 à 120 unités. D’ici trois ans, le site devra vendre 1 000 véhicules neufs et occasion compris ».

Par ailleurs, depuis janvier 2022, le groupe ABVV a été désigné comme le distributeur exclusif national des taxis et fourgons électriques LEVC (London Electric Vehicle Company est la propriété du chinois Geely). En circulation sur le territoire depuis 2019 sous la forme de VTC par la plateforme Caocao (prononcez « Tsaotsao »), la maintenance après-vente de la flotte de ces 300 véhicules est déjà assurée par le concessionnaire. « Ils représentent une alternative à un besoin auquel nous n’avions pas de réponse à apporter. Que ce soit pour le transport de personnes ou les VUL, nous n’avions aucune offre dans notre portefeuille ». En 2022, le directeur général table sur une trentaine de commandes avant d’atteindre un rythme de croisière confortable estimé entre 100 et 150 unités.

Mobilité et centre de reconditionnement

En parallèle de la distribution automobile, l’opérateur prévoit de lancer en 2023 à Roissy-en-France la construction d’un site dédié à la mobilité, pour un démarrage l’année suivante. L’objectif de ce hub est de proposer des implantations « adaptées aux nouveaux codes de représentation », c’est-à-dire des showroom moins grands mais davantage axés sur le digital, des services adaptés aux clients (larges plages horaires, drive et navettes), un espace dédié aux mobilités vertes (vélos, scooters, trottinettes électriques) et peut-être même un incubateur de start-up. Le groupe y déploiera également son service ABVV Mobility and Services, lancé en 2021, qui propose de la location courte et moyenne durée, ainsi qu’une activité de conciergerie. Toujours dans cette veine écologique, l’opérateur est en passe de finaliser un partenariat avec une marque française de vélos électriques dont la distribution est prévue pour le premier trimestre 2022 sur les sites de Chantilly et Saint-Ouen-l’Aumône. Outre la vente, ceux-ci seront aussi proposés comme véhicule de courtoisie aux clients qui souhaiteraient troquer leur voiture contre un deux-roues le temps d’une journée.

Enfin, ultime projet et non des moindres : le distributeur ambitionne de créer son propre label VO qui s’appuiera sur son centre de reconditionnement de véhicules d’occasion. Le terrain, bientôt disponible à la vente, sera implanté au cœur des différents sites du groupe. Il supportera une structure qui devrait sortir de terre au cours du quatrième trimestre 2022 pour un lancement l’année suivante. « Nous possédons les compétences et la maîtrise pour faire du reconditionnement et de la remise en état. Nous sommes agréés aluminium avec JLR, notre carrosserie à Gonesse fonctionne bien, nous avons d’excellents indicateurs qualités, ainsi que de la ressource humaine jeune et ambitieuse. Face à l’augmentation de nos volumes d’activité, nous avons besoin d’un outil de travail adapté ».

Nous vous recommandons

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Au bilan du premier semestre 2022 et du mois de juin, la marque profite de sa stratégie orientée vers le retail. Avec un gain de 4,1 points de parts de marché sur ce canal, Renault engrange de bons résultats malgré la crise et voit...

01/07/2022 | groupe RenaultDacia
Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Plus d'articles