Etude

Nouvelles mobilités : BMW lance son rendez-vous « Imagine Tour » à Paris

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
Nouvelles mobilités : BMW lance son rendez-vous « Imagine Tour » à Paris

BMW Group France donne le coup d'envoi d'une série de cinq rencontres sur le thème de la mobilité de demain.

© Auto Infos

BMW Group France vient de débuter « Imagine Tour », une tournée de conférences dans cinq grandes villes. La première étape a eu lieu ce matin, jeudi 25 novembre, avec la présentation des résultats d'une étude menée par Odexa sur la mobilité en Île-de-France.

« Le principe c’est de travailler sur les mobilités avec tous les acteurs », a rappelé Vincent Salimon, président de BMW Group France en préambule de cette conférence. « Autant avec les usagers que les professionnels comme le Moove Lab et les starts-up. Quand on parle de mobilité, on parle souvent de la région parisienne alors qu’il faut regarder les territoires. C’est pourquoi nous avons décidé d’aller en province pour échanger sur ces thèmes pour trouver ensemble les solutions de la mobilité de demain ».

La crise sanitaire a profité aux modes de transport individuels

Au niveau des tendances de la mobilité, « les experts rapportent que les Français se déplacent moins suite à la crise sanitaire et adoptent plutôt des modes de transport individuels », souligne Marc Fontanés, directeur mobilité d'Auxilia Chronos. Les trois gagnants sont la marche, le vélo et la voiture individuelle. En termes de qualité ressentie, les personnes ont une impression de bien-être par l’adoption de ces nouveaux usages. On remarque aussi un encombrement en hausse du trafic routier depuis la reprise (+ 22 %).

Trajet quotidien « agréable » pour 81 % des Parisiens

Une étude sur la mobilité réalisée par Odoxa a été révélée ce jour, jeudi 25 novembre, lors de cette première conférence, à Paris. Réalisée auprès de 2 500 Français, du 20 septembre au 11 octobre derniers, cette étude a posé la question de la situation actuelle de la mobilité au lendemain de la crise sanitaire. Les résultats sont plutôt surprenants au niveau notamment de la perception des transports à Paris et en région parisienne. En effet, 81 % des personnes interrogées déclarent « que les trajets quotidiens sont agréables » contre 18 % désagréables (11 % pour la province). Dans l’ensemble, la durée et la qualité des trajets génère plus d’insatisfaction que dans les autres régions françaises.

Une grande palette de solutions en région parisienne

La région parisienne est la plus multimodale en France. Odoxa révèle que la marche quotidienne est le moyen de transport dominant (74 %). On retrouve ensuite le métro (35 %), le train/RER (17 %), le bus/tram (23 %) et la voiture (19 %). C’est en Île-de-France également où les moyens de mobilité sont les plus disparates, ce qui pose des problèmes de cohabitation entre tous ces moyens de transport, lesquels génèrent une insatisfaction pour 24 % des personnes interrogées.

Quelle mobilité demain ?

45 % des sondés parisiens déclarent avoir déjà changé leurs habitudes en matière de transport ou s’apprêtent à le faire. La crise sanitaire a accentué les changements en matière de mobilité. Une majorité révèle effectuer moins de déplacements qu’auparavant en raison du télétravail. Par ailleurs, 66 % des personnes habitant à Paris et en petite couronne déclarent utiliser le vélo plus souvent qu’auparavant.

Quant au véhicule électrique, 62 % des Parisiens (Paris et petite couronne) seraient prêts à acheter un VE à condition que les bornes de recharge publiques se développent dans la région. Les Parisiens approuvent aux deux tiers la proposition Fit for 55 de la Commission européenne de supprimer le thermique en 2035.

Enfin, les personnes interrogées expriment une adhésion claire au principe des ZFE. 52 % des sondés en ont déjà entendu parler en Île-de-France. Pour 77 % d’entre eux, c’est une mesure qui pénalise les habitants des périphéries qui doivent venir en voiture. Ils sont 74 % à penser que c’est une bonne solution pour réduire la pollution en ville, ce qui permettrait toujours selon eux (61 %) de favoriser les petits commerces. 60 % d’entre eux sont favorables à cette solution ZFE en Île-de-France.

Nous vous recommandons

Toyota veut réduire de 100 % ses émissions carbone en Europe d’ici 2035

Toyota veut réduire de 100 % ses émissions carbone en Europe d’ici 2035

Toyota Motor Europe vient de présenter sa stratégie globale jusqu’en 2035 dans le cadre du Kenshiki Forum. Un engagement vers la neutralité carbone qui passera par le développement des véhicules zéro émissions, qu’ils soient à...

02/12/2021 | FleetToyota
Achat d’une voiture d’occasion : quelles sont les démarches à effectuer ?

Publi-redactionnel

Achat d’une voiture d’occasion : quelles sont les démarches à effectuer ?

Nissan augmente la superficie de son parc solaire britannique

Nissan augmente la superficie de son parc solaire britannique

Une nouvelle batterie sur DS 9 E-Tense 250

Une nouvelle batterie sur DS 9 E-Tense 250

Plus d'articles