Ocean étend sa solution télématique aux équipements

Raphaël Desrosiers
Ocean étend sa solution télématique aux équipements

Ocean étend sa solution télématique aux équipements

Développée avec Orange Business Services, l’offre « Smart tracking » permet un suivi du matériel non alimenté.

Filiale du groupe Orange, le spécialiste de la télématique Ocean lance une nouvelle solution développée avec Orange Business Services. Baptisée Smart tracking, celle-ci vient enrichir l’offre de gestion de flotte et cible les acteurs de la logistique, du BTP, les collectivités locales ou encore les paysagistes. Grâce à des balises, Smart tracking propose un suivi du matériel non roulant et non alimenté (bennes, conteneurs, remorques). Le gestionnaire peut ainsi accéder via son portail de gestion de flotte au suivi de ces objets.

« Ocean est très attaché au fait de répondre le plus largement possible aux besoins de gestion de l’activité terrain. Smart tracking s’inscrit dans cet objectif puisque, maintenant, les objets non alimentés peuvent être localisés et leurs mouvements analysés, devenant ainsi de vrais communicants » explique Olivier Picard, directeur général d’Ocean.

Cette solution sera progressivement complétée par de nouveaux capteurs et modules qui permettront d’analyser l’humidité, la température (pour le suivi de la chaîne du froid par exemple) ou de localiser des équipements au mètre près à l’intérieur d’usines ou d’entrepôts.

Nous vous recommandons

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Le réseau de carrosserie Five Star a encore étoffé son maillage territorial et compte désormais 540 adhérents, pour un chiffre d’affaires 2021 en progression de 7%. Grâce au déploiement de nouveaux accords, la croissance devrait...

Sharvy vise l’international

Sharvy vise l’international

Fatec Group : une croissance 2021 exceptionnelle et de fortes ambitions pour 2022

Fatec Group : une croissance 2021 exceptionnelle et de fortes ambitions pour 2022

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Plus d'articles