Ocean, le SUV électrique de Fisker à un peu plus de 40 000 euros

Ocean, le SUV électrique de Fisker à un peu plus de 40 000 euros

Produit en Europe par le spécialiste autrichien Magna-Steyr, l'Ocean ne verra pas sa première vague de livraison arriver avant la fin d'année 2022, voire début 2023.

© Fisker

Le jeune constructeur américain – la marque a été fondée en 2016 – vient d’annoncer la commercialisation européenne de son dernier-né, un SUV électrique nommé Ocean. En France, ses tarifs débuteront à 41 900 euros… mais il n’arrivera pas avant 2023.

L'Ocean n’est que le deuxième véhicule de Fisker, fondée par le designer danois éponyme, après la berline Karma. Un modèle un peu trop avant-gardiste – il s’agissait en effet d’une voiture électrique à prolongateur d’autonomie, comme la Chevrolet Volt – qui n’avait pas su trouver son public. Il faut dire que le prix proposé pour l’acquérir avoisinait les 100 000 euros ! Pour ne pas reproduire les erreurs du passé, la marque a imaginé un SUV 100 % électrique beaucoup plus grand public et surtout plus abordable.

Dans un segment de marché qui compte encore de nombreux modèles haut de gamme et donc onéreux, l'Ocean s’envisage à partir de 41 900 euros en entrée de gamme, avec traction de 175 ch et 440 km d'autonomie. De quoi, comme l’espère Fisker, concurrencer des rivaux tels que le Volkswagen ID.4, le Skoda Enyaq ou encore l’U5 d’Aiways. Embarquant une batterie LFP (Lithium fer phosphate), produite par le géant chinois CATL, l’Ocean déferlera toutefois en Europe avec sa version de lancement Edition One, s’affichant à plus de 60 000 euros (69 950 euros pour être exact). Elle développera 550 ch en quatre roues motrices, et son autonomie grimpera à 630 km grâce à des batteries de type NMC (nickel, manganèse, cobalt).

Un raz-de marée à prévoir ?

En France, la finition de base sera commercialisée dès 41 900 euros (sans compter le bonus écologique) et sa distribution se fera en direct, Fisker ayant décidé de s'associer avec Agilauto, filiale du Crédit Agricole Consumer Finance. Produit en Europe par le spécialiste autrichien Magna-Steyr – dans son usine qui fabrique également le Jaguar i-Pace –, l'Ocean ne verra pas sa première vague de livraison arriver avant la fin d'année 2022, voire début 2023. Enfin, long de 4,77 m et visiblement très bien équipé, le véhicule aura, semble-t-il, droit à un pavillon recouvert de panneaux solaires. Une innovation qui, selon Fisker, permettrait de gagner jusqu'à 3 000 km d'autonomie par an.

Nous vous recommandons

Citroën enterre sa minicitadine C1

Citroën enterre sa minicitadine C1

Présente sur les routes depuis 2014, la deuxième génération de Citroën C1 est arrivée en fin de vie. Le constructeur automobile français vient de mettre un terme à la production de la mini-citadine qui ne sera pas remplacée.Comme...

La gamme de Renault Trucks s'enrichit du fourgon moyen Trafic

La gamme de Renault Trucks s'enrichit du fourgon moyen Trafic

Ford étend encore sa gamme flexifuel avec le Puma E85 EcoBoost Hybrid

Ford étend encore sa gamme flexifuel avec le Puma E85 EcoBoost Hybrid

Les SUV Volvo C40 Recharge et XC40 évoluent

Les SUV Volvo C40 Recharge et XC40 évoluent

Plus d'articles