Odin Automotive devient B-On et déploie ses services autour du VUL électrique

Leslie Auzèmery
Odin Automotive devient B-On et déploie ses services autour du VUL électrique

© B-On

Le consortium luxembourgeois Odin Automotive, qui a racheté en janvier dernier l'unité de véhicules électriques de DHL, change de nom et devient B-On.

Acquéreur de la marque StreetScooter en début d'année, le jeune constructeur se donne pour objectif de devenir un fournisseur de solutions complètes visant à démocratiser l'électrification des flottes en donnant accès à « un écosystème de services via un processus simple ». Pour y arriver, la nouvelle entité vient d'annoncer un partenariat d'envergure avec le géant mondial de la technologie Hitachi. Ce dernier s'occupera de fournir les services de recharge et de gestion de l'énergie en complément des véhicules électrifiés produits par B-On.

Car la marque compte bien donner un nouvel élan aux utilitaires électriques anciennement produits par DHL sous le nom de StreetScooter. La gamme va donc connaître une deuxième naissance sous la direction de Stefan Krause, un spécialiste de l’automobile passé par différentes firmes comme BMW Group ou Rolls-Royce. Le catalogue se compose actuellement de trois véhicules : la version châssis-cabine Max, le Max Box avec ses 8 m3 et le Giga Box qui offre 12 m3. Entièrement électriques, ils proposent des autonomies entre 130 et 160 km, ce qui reste assez limité il faut l’avouer. C’est là que B-On intervient puisque le constructeur entend travailler à l’amélioration des capacités des modèles ainsi qu’en accélérer la production. Entre 2015 et 2021, plus de 22 000 véhicules ont été livrés à divers clients, dont environ 17 000 sont exploités par la poste allemande. Pour répondre à la demande grandissante, jusqu'à 1 000 véhicules par mois seront produits à partir d'août 2022. « Un partenariat avec la société canadienne du dernier kilomètre GoFor a également été signé en mars dernier pour fournir des véhicules électriques à sa flotte de livraison dès 2023 », nous a-t-on précisé.

La société appuie désormais la commercialisation de ces véhicules d'une suite complète de services autour de l'électrification, comprenant l'infrastructure de recharge, la maintenance, la formation des conducteurs, le financement et l'assurance, un logiciel de télématique et de gestion de flotte... « B-On a été créé pour fournir un chemin radicalement plus simple, sans stress et plus amusant afin de donner aux entreprises tout ce dont elles ont besoin pour résoudre leurs problèmes de transport du dernier kilomètre », est-il précisé dans un communiqué. « Nous pensons que cette solution holistique est la clé qui ouvrira enfin la porte de la transition énergétique aux gestionnaires de flotte », complète Stefan Krause, P-DG et président de B-On.

Nous vous recommandons

(Vidéo) Electra opère une 2e levée de fonds d'envergure pour accélérer son développement

Vidéo

(Vidéo) Electra opère une 2e levée de fonds d'envergure pour accélérer son développement

L'ambition de la jeune entreprise est de participer activement au déploiement de la recharge rapide et faciliter l'itinérance des conducteurs de véhicules électriques. Rencontre avec Julien Belliato, co-fondateur et COO chez Electra.D'un...

Le groupe Pujol crée sa cellule dédiée aux professionnels

Le groupe Pujol crée sa cellule dédiée aux professionnels

Essai - Mobilize Limo : l’électrique des professionnels

Essai - Mobilize Limo : l’électrique des professionnels

L’automobile roule pour les NFT

Enquête

L’automobile roule pour les NFT

Plus d'articles