Oliver Blume cherche le bon rythme de la transformation électrique de Volkswagen

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Oliver Blume cherche le bon rythme de la transformation électrique de Volkswagen

Oliver Blume imprime déjà sa marque au sommet du groupe Volkswagen.

© Porsche

Sans remettre en cause la stratégie de son prédécesseur Herbert Diess, le nouveau président du groupe Volkswagen, Oliver Blume, a déclaré que l’enjeu de la transition vers l’électromobilité résidait dans le bon timing. Simultanément le groupe se réorganise et resserre son top management.

Aujourd’hui en disgrâce, Herbert Diess sait que le sujet de la transition vers l’électromobilité est un sujet sensible au sein du groupe Volkswagen. Son successeur Oliver Blume l’a bien compris et vient de déclarer lors d’une réunion qu’il fallait trouver le bon rythme de la transformation, sans aucunement la remettre en question. Il a d’ailleurs rappelé que son attachement aux recherches sur les carburants de synthèse était lié aux perspectives du groupe Porsche. À ses yeux, la mutation électrique du groupe Volkswagen va nécessiter plus de travail en équipe et des méthodes plus collaboratives entre les différents services.

Oliver Blume reprend la division logicielle du groupe et veut l'ouvrir vers l'extérieur

Hans Dieter Pötsch, président du board du groupe, va plus loin : « La stratégie nous orientant vers l’électromobilité et les logiciels est la bonne, mais nous devons désormais implémenter des mesures concrètes avec un management rationalisé. La complexité de notre board doit donc être réduite et nos actions doivent être plus aiguisées ». Oliver Blume abonde dans ce sens en repensant l’organisation du groupe : « Les marques seront plus responsabilisées en termes de fonctionnement et de business. Le groupe fixera les objectifs et les feuilles de route opérationnelles et favorisera les synergies pour les plateformes et les technologies, mais les marques devront assumer la réduction de la complexité de leur management ». À son niveau, Oliver Blume montre l'exemple en renonçant à plusieurs mandats et en reprenant les rênes de la division logicielle du groupe, Cariad, qui est en difficulté. Il estime que Cariad doit être beaucoup plus ouverte à des partenariats extérieurs, assénant que si des standards existent par ailleurs, il n'est pas très fécond de vouloir réinventer la roue.

Création d'un comité exécutif étendu au sein du groupe Volkswagen

Concrètement, le board du groupe passera de douze à neuf membres qui auront encore la charge de la stratégie, des finances et des décisions et des investissements importants. Il sera désormais épaulé par un comité exécutif étendu dans les périmètres achats, développement, ventes et production. Cette réorganisation met à l’honneur deux membres du groupe : Murat Aksel, responsable des approvisionnements et des fournisseurs du groupe, et Hildegard Wortmann, en charge du commerce, voient leurs prérogatives élargies. Il en va de même pour Michael Steiner, directeur de la R&D de Porsche, qui va aussi superviser la division du développement du groupe, ainsi que pour Christian Vollmer, responsable de la marque Volkswagen VP, qui va piloter la division production du groupe.

Nous vous recommandons

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

Dans un courrier commun, les constructeurs automobiles, les équipementiers et les compagnies pétrolières demandent à l’Union européenne d’accepter les carburants non fossiles, renouvelables et synthétiques après 2035. Le...

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Vidéo

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Plus d'articles