Oovoom, l’application mobile au service de la relation client

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Oovoom, l’application mobile au service de la relation client

© Oovoom

Application mobile d'intermédiation entre automobilistes et garagistes, Oovoom facilite l’entretien des véhicules. La promesse : apporter aux professionnels du flux en atelier mais aussi fidéliser et conquérir de nouveaux clients.

 

Fondée par Sandra BibasOovoom est une application mobile d’intermédiation entre les conducteurs et les garagistes. Cette dernière a pour première mission de redorer l’image des ateliers alors que 43 % des conducteurs ont une image négative de la profession. Oovoom souhaite ainsi renforcer le lien entre des automobilistes, peu fidèles, dénonçant le manque de transparence des mécaniciens, et des garagistes, passionnés incompris, en mal de reconnaissance et qui peinent à entretenir une relation commerciale durable avec leurs clients. « Une forme d’incompréhension règne entre les deux parties », explique la fondatrice.

Oovoom souhaite apporter du flux dans les ateliers avec une gestion intelligente des plannings et des prises de rendez-vous 24h/24. Autres objectifs : apporter de la fidélisation en se positionnant comme tiers de confiance et en portant la transparence tarifaire. Les devis sont validés avant chaque intervention. Oovoom, c’est aussi du marketing opérationnel sur mesure avec une analyse des données clients. Enfin, l’application se positionne pour le conducteur comme un carnet d’entretien digital avec, entre autres, le rappel des échéances.

De son côté, le garagiste a accès à une plateforme de gestion de rendez-vous. Ce back-office permet de suivre l’historique des interventions, la performance commerciale (taux de refus des devis) et l’envoi des factures. Le service est facturé au garage 49,90 euros HT par mois avec un supplément de 9,90 euros pour l’envoi de 250 emailings. Une possibilité de fonctionnement au ticket est proposée (149 euros pour dix rendez-vous). Selon Sandra Bibas, Oovoom collabore avec 3 000 ateliers, dont ceux de Vulco et de A+ Glass.

Également pour les flottes

Oovoom se positionne aussi comme une application de gestion de flotte avec des règles éditées au niveau des flux de réparation, la liste des garages partenaires, le dépannage, la traçabilité et le suivi des réparations. Le gestionnaire de parc a une vue centralisée de l’ensemble de sa flotte avec une gestion des assurances et des échéances. Le back-office trace les opérations de maintenance. Il offre une possibilité de validation automatique des devis avec facturation centralisée. Un envoi aux employés des rappels de rendez-vous à l’atelier est de même possible. Les tarifs vont de 2,50 à 3,50 euros par mois par véhicules selon la taille de la flotte. Avec le service Oovoom Driver, le véhicule peut être acheminé à l’atelier par un voiturier. Autre service proposé par l’éditeur : le site de recrutement de mécaniciens Mecanojob.

Nous vous recommandons

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

L’équipementier allemand intègre une nouvelle fonction SDA à son logiciel de diagnostic ESI[tronic] permettant aux ateliers avec une seule authentification d’accéder aux « Gateway » des constructeurs automobiles et donc aux...

75 bougies pour Schaeffler

75 bougies pour Schaeffler

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Opisto et GT Motive signent un partenariat afin de faciliter l'accès à la pièce de réemploi

Opisto et GT Motive signent un partenariat afin de faciliter l'accès à la pièce de réemploi

Plus d'articles