Opel en dit plus sur son SUV urbain, le Crossland X

Alice THUOT

Sujets relatifs :

Opel en dit plus sur son SUV urbain, le Crossland X

Opel en dit plus sur son SUV urbain, le Crossland X

Sur un marché des SUV du segment B dont les ventes ont quasiment quintuplé depuis 2010, Opel dégaine son Crossland X, qui complète sa gamme X au côté du Mokka X.

Conformément à son offensive produit baptisée « 7 en 17 » qui prévoit le lancement de sept nouveaux modèles en 2017, Opel lance cette année deux SUV qui viennent compléter la gamme X, le Crossland X et le Grandland X. La marque au blitz révèle aujourd’hui plus de détail sur ce Crossland, petit SUV du segment B commercialisé en juin prochain. Destiné aux environnements urbains, il affiche une largeur de 1,765 m et une longueur de 4,21 mètres, soit 16 cm de moins que l’Astra. Sa hauteur culmine à 1,59 m, soit 10 cm de plus que l’Astra. Si le gabarit est petit, Opel met en lumière sa modularité grâce à une banquette coulissante sur 15 cm et fractionnable en 40/20/40 ainsi que sur son volume de coffre compris entre 140 et 250 l en cinq places, allant jusqu’à 1 255 l banquette rabattue.
Côté équipements, Opel promet un SUV avant tout connecté grâce à une console centrale qui accueille les systèmes multimédia Radio R 4.0 IntelliLink et Navi 5.0 IntelliLink compatibles avec Apple CarPlay et Android Auto avec écran tactile couleur allant jusqu’à 8’’.Pour les accros aux smartphones, le Crossland X dispose également de la recharge à induction pour les portables compatibles et du hotspot 4G donnant accès à tous les services proposés par l’assistant Opel OnStar.

Une dizaine d’équipements de sécurité

Le constructeur équipe également son SUV d’une panoplie de systèmes d’aide à la conduite à l’instar de l’éclairage AFL (Adaptive Forward Lighting) avec projecteurs full LED permettant l’éclairage en virage, l’aide au passage en feux de route ou le correcteur d’assiette pour un éclairage optimal de la route. Mais aussi la reconnaissante des panneaux de limitation de vitesse, l’aide au maintien dans la voie, ou encore le régulateur de vitesse avec limiteur de vitesse et l’alerte de collision avant avec détection de piéton et le freinage d’urgence automatique. Cette alerte de collision avant est associée à une détection de somnolence du conducteur qui système évalue le niveau de fatigue en analysant le style de conduite, l’alerte et lui signale la nécessité de faire une pause. Côté motorisations, Opel proposera un moteur essence trois cylindres 1.2 l de 82, 110 et 120 ch, tandis qu’en diesel, la gamme s’articule autour du 1.6 l de 99 ch et 120 ch respectivement associés à une boîte manuelle cinq ou six rapports.
Une version GPL devrait être également disponible dans le courant de l’année.

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles