Opel fête ses 160 ans, des machines à coudre aux automobiles

Opel fête ses 160 ans, des machines à coudre aux automobiles

Opel fête ses 160 ans d'histoire industrielle.

© Opel

Opel fête ses 160 ans en ce mois de septembre 2022. Retour en quelques images sur une saga industrielle qui n’est pas sans rappeler celle du cousin Peugeot au sein de Stellantis. Un parcours marqué par les grandes évolutions technologiques des XIXe et XXe siècles.

Adam Opel n’a pas toujours rêvé d’automobiles. Ce jeune homme a d’abord répondu aux attentes de son époque en fabriquant des machines à coudre dès septembre 1862. Alors âgé de 25 ans, il organise un atelier dans la maison de ses parents à Rüsselsheim, sous les yeux d’un père dubitatif face à cette décision. Une première machine sort de l’atelier un mois plus tard. Le produit convainc les premiers acheteurs et la fabrication démarre dans l’étable délaissée d’un de ses oncles dès 1863. Un premier employé est embauché. Face au développement du marché, Adam Opel et sa récente épouse font bâtir une première petite usine en 1868. Les clients répondent présents et en 1886, la société fabrique 18 000 machines à coudre, qu’elle distribue dans plusieurs pays d’Europe.

Les vélos avant les autos

En 1884, Adam Opel ramène d’un voyage à Paris un grand-bi, l’une des premières bicyclettes, alors en vogue dans la capitale. Il l’étudie et entame la conception de son propre modèle. Cette idée se concrétise en 1887, avec l’inscription au catalogue d’Opel d’un premier grand-bi. Dès 1888, une bicyclette à roues de taille identique et à transmission par chaîne fait son apparition. Opel surfe alors sur le développement du vélo en cette fin du XIXe siècle. Près de 2 200 exemplaires sortent d’usine en 1890 mais dans le même temps, un autre type d’engin fait son apparition. Les premières automobiles s’aventurent sur des routes encore réservées aux chevaux. L’entreprise s’intéresse à ce nouvel objet de transport mais Adam Opel meurt en 1895. Ses cinq fils reprennent le flambeau et lancent la production d’automobiles dès 1899, grâce au rachat d’un brevet auprès de Friedrich Lutzmann de Dessau. Le constructeur produit son millième véhicule en 1906 et développe ses modèles, de la grande voiture destinée à la cour impériale allemande à la « Doktorwagen », pensée pour motoriser les médecins de campagne. Le chemin est dès lors tracé pour la marque, qui s’affirmera progressivement parmi les principaux constructeurs en Europe.

Nous vous recommandons

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

Dans un courrier commun, les constructeurs automobiles, les équipementiers et les compagnies pétrolières demandent à l’Union européenne d’accepter les carburants non fossiles, renouvelables et synthétiques après 2035. Le...

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Vidéo

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Plus d'articles