Opel/Vauxhall rejoint le groupe PSA

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Opel/Vauxhall rejoint le groupe PSA

Opel/Vauxhall rejoint le groupe PSA

Le groupe PSA annonce le rachat d’Opel (Vauxhall en Angleterre) pour 2,2 milliards d’euros. Une transaction qui le positionne à la deuxième place en Europe et qui servira de socle à la croissance du groupe à l’international. La transaction inclut aussi les opérations européennes de GM Financial.

General Motors et Groupe PSA viennent d’officialiser le rachat par le constructeur français d’Opel/Vauxhall. Avec la marque allemande, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 17,7 milliards d’euros en 2016, PSA deviendra le deuxième constructeur automobiles européen, avec une part de marché de 17 %.

« Nous sommes fiers d’unir nos forces à celles d’Opel/Vauxhall. Nous nous engageons à poursuivre le développement de cette grande entreprise et à accélérer son rétablissement », a déclaré Carlos Tavares, président du directoire de PSA.

« Nous comptons gérer PSA et Opel/Vauxhall en capitalisant sur leurs identités de marque respectives. Ayant déjà développé ensemble d’excellents modèles pour le marché européen, nous sommes persuadés qu’Opel/Vauxhall est le bon partenaire. Il s’agit pour nous d’un prolongement naturel de notre partenariat, et nous sommes impatients de passer à la vitesse supérieure. […] Nous sommes confiants dans l’accélération significative du redressement d’Opel/Vauxhall avec notre soutien, tout en respectant les engagements pris par GM envers les salariés d’Opel/Vauxhall », a poursuivi Carlos Tavares.

1,7 milliard d’euros de synergies attendu par an

Ce rachat devrait permettre à PSA de réaliser d’importantes économies d’échelle et de dégager des synergies dans les domaines des achats, de la production et de la R&D. Des synergies de 1,7 milliard d’euros par an sont attendues d’ici à 2026 – dont une part significative devrait se matérialiser d’ici à 2020 – et devraient contribuer à accélérer le redressement d’Opel/Vauxhall.

GM et PSA prévoient également de collaborer au déploiement de technologies liées à la voiture électrique. Par ailleurs, les accords existants de fourniture de certains modèles badgés Holden et Buick sont maintenus, tandis que PSA pourrait éventuellement s’approvisionner à long terme en systèmes de piles à combustible auprès de la coentreprise GM/Honda.

En tirant profit du partenariat fructueux conclu avec GM, PSA attend qu’Opel/Vauxhall atteigne une marge opérationnelle courante de 2 % d’ici à 2020 et de 6 % d’ici à 2026, et génère un free cash-flow opérationnel positif d’ici à 2020.

PSA, avec BNP Paribas, acquerra également l’intégralité des activités européennes de GM Financial via une nouvelle coentreprise, détenue à parts égales.

Nous vous recommandons

Bridgestone s’affiche sur Microsoft Azure

Bridgestone s’affiche sur Microsoft Azure

Bridgestone annonce une collaboration avec la multinationale informatique lui permettant d’utiliser la plateforme Microsoft Azure pour proposer ses solutions de mobilités aux nouveaux acteurs de la mobilité, aux fabricants...

19/08/2022 | BridgestoneMicrosoft
Mondial Pare-Brise et Glass Auto Service à céder !

Mondial Pare-Brise et Glass Auto Service à céder !

La Sion de Sono Motors animée par le soleil

La Sion de Sono Motors animée par le soleil

ProTech dénonce le gaspillage d’eau au lavage

ProTech dénonce le gaspillage d’eau au lavage

Plus d'articles