Opisto souhaite fédérer autour de la pièce d'occasion

Victoire de Faultrier-Travers
Opisto souhaite fédérer autour de la pièce d'occasion

Laurent Assis-Arantes et Johan Branca, co-fondateurs d'Opisto, plaident pour une amélioration de la visibilité des pièces d'occasion. 

Pour mémoire, depuis le 1er avril 2019 (loi de 2018) les garagistes ont l'obligation de proposer des pièces détachées issues de l'économie circulaire pour la réparation des véhicules. L'arrêté du 8 octobre 2018 « relatif à l'information du consommateur sur les prix et les conditions de vente de pièces issues de l'économie circulaire dans le cadre des prestation d'entretien ou de réparation des véhicules automobiles » a esquissé une prise de conscience des automobilistes de l'offre en pièces d'occasion : en 2021, les pièces de réemploi représentent 3,6% des remplacements, alors qu'en 2017, elles n'en représentaient que 2,7%. Mais pour autant, cette loi ne pousse pas à son usage.  Cependant, les fondateurs de la marketplace Opisto constatent que le marché de la pièces automobile d'occasion est en mal de notoriété et de visibilité auprès des automobilistes français. La pièce d'occasion a pourtant nombres d'atouts. D'une part économiques : une pièce de réemploi est jusqu'à 70% moins chère qu'une neuve. D'autre part écologiques : l’achat de pièces détachées d'occasion favorise la réduction de l'activité d'usines de fabrication de pièces qui émettent quantité de gaz à effet de serre, et permet notamment de rechercher la neutralité carbone.

De plus, Laurent Assis-Arantes et Johan Branca considèrent que promotion de la pièce d'occasion est au « bon vouloir » des acteurs de l'après-vente. Ils insistent alors sur la mise en œuvre de solutions, de pédagogie et d’accompagnement afin de faire changer les habitudes de consommation, mais de miser sur la responsabilisation de chaque acteur : de l'assureur à l'automobiliste, en passant par les producteurs. Les fondateurs de la marketplace concluent : « C’est donc tout un système qui doit être repensé et tous les acteurs doivent être impliqués dans cette démarche… dont la pièce centrale doit être celle d’occasion ! »

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles