Opteven lance un contrat de garantie taillé pour les véhicules électriques

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Opteven lance un contrat de garantie taillé pour les véhicules électriques

Avec son nouveau contrat e-Move, le garantisseur Opteven souhaite avoir une réponse d’extension de garantie pour les véhicules électriques de seconde main. Le programme couvre la batterie et la panne sèche d’électricité.

La poussée du véhicule 100 % électrique sur les routes ne remet pas en cause que le métier des garagistes. Les sociétés de garantie panne-mécanique doivent aussi adapter leur offre et ce alors que les véhicules électriques d’occasions commencent à apparaitre sur le marché. Ces derniers ont représenté près de 1 %  des ventes en 2021. Un taux qui devrait doubler cette année. Le garantisseur Opteven s’attend à 6 % de part de marché pour l’électrique en 2025 sur le marché de l’occasion.

En se basant sur l'exemple Norvégien, où le parc est à plus de 12 % en full électrique, avec 20 % de seconde main, Opteven constate qu’une voiture électrique sur cinq a eu besoin d’une assistance/dépannage. Car si les véhicules électriques sont réputés plus fiables que les véhicules thermiques, et réclament mois d’entretien, ils ne sont pas pour autant dépourvus de pannes, en particulier au niveau de l’électronique de puissance, de la prise, des câbles et de la batterie mais aussi, plus classiquement, en ce qui concerne les équipements électroniques, toujours plus présents.

Chez Opteven, l’an passé, 1,6 % des dossiers d’assistance ont concerné un véhicule électrique. Le garantisseur rappelle que 62 % des pannes actuelles peuvent survenir sur tous types de véhicules. En effet, un véhicule électrique reprend 62 % des pièces d’un véhicule thermique.

En réponse à cette évolution, Opteven a mis au point le contrat de garantie e-Move. Il couvre les véhicules full électriques et hybrides. Dans la cadre d’un véhicule 100 % électrique, le contrat couvre en plus les câbles, tout le groupe motopropulseur électrique, la batterie avec une participation à hauteur de 5000 euros en cas de panne (après la période de garantie constructeur de 8 ans/170 000 km dans le cas d’une Renault Zoé). Les réparations sont plafonnées à hauteur de 1500 euros TTC. e-Move c’est aussi une assistance en cas de panne sèche d’électricité. Les tarifs vont de 251 à 730 euros TTC selon les options, la durée de la garantie, l’âge et le kilométrage du véhicule.

De son côté, la société Car Garantie n’a pas encore développé de contrat spécifique au VE mais fait savoir que depuis 2017 tous ses programmes de garantie couvrent les véhicules électrifiés, hors batterie. Un nouveau contrat est à l’étude.

Nous vous recommandons

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

La marketplace s'associe à Auto Casse Thiébault, déconstructeur originaire de Sens, dans le but de développer le reconditionnement des pièces de réemploi.Avec son centre Auto Pièces Sens, Auto Casse Thiébault (ACT) est l'un des plus...

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Le Moove Lab poursuit sa conquête de l'Europe avec EITUM

Le Moove Lab poursuit sa conquête de l'Europe avec EITUM

Plus d'articles