Opteven dresse un bilan du marché VO et de ses perspectives

Opteven dresse un bilan du marché VO et de ses perspectives

Sur les plus de 6 millions de véhicules d’occasion vendus en 2022, près de 78 500 étaient des véhicules électriques, soit 1,3 % du marché.

Le groupe de services et d'assurance vient de publier une étude sur le marché de l'occasion en décembre 2022. L'opportunité pour son P-DG, Albert Etienne, de réfléchir à ses évolutions pour l'année qui vient de commencer.

Selon le baromètre Opteven, 472 663 véhicules d’occasion ont été vendus au mois de décembre 2022, soit une baisse de 12,1 % des ventes par rapport à décembre 2021. Sur une période plus longue, à savoir depuis janvier 2022, la baisse des ventes est similaire par rapport à l’année 2021, soit un recul de 12,8 %, avec un peu plus de 6 millions de véhicules d’occasion vendus. Par ailleurs, sur les plus de 6 millions de véhicules d’occasion vendus en 2022, près de 78 500 étaient des véhicules électriques, soit 1,3 % du marché. Le marché des véhicules d’occasion électriques enregistre ainsi une hausse significative de 25,3 % depuis janvier. Dans le même temps, les motorisations diesel reculent de 3 points dans les ventes de VO. En parallèle, les véhicules d’occasion vendus par des professionnels sont de plus en plus âgés : la part des véhicules de plus de 15 ans représente 9,2 % en 2022 contre 7,1 % en 2021.

Enfin, le marché VO se professionnalise toujours plus. À l'instar des concessions qui poussent leur activité occasion via des investissements forts commerciaux et en sourcing. Cependant, les professionnels font face à des difficultés d'approvisionnement ou encore de maîtrise de marge. Depuis le début de l’année 2022, les ventes de véhicules d’occasion par des professionnels sont en baisse de 14,6 % par rapport à la même période l’an dernier, alors que le marché global table à - 12 %. En décembre, 256 151 véhicules d’occasion ont été vendus par les professionnels, soit 54 %.

Une année 2023 synonyme d'évolutions

Malgré une année 2023 encore incertaine, le business de l'occasion évolue rapidement et propose de plus en plus de services, avec des professionnels qui gagnent en part de marché sur les particuliers.

Albert Etienne, P-DG France d'Opteven, constate une variation forte en termes de part de marché en fonction de l'âge des véhicules, sans oublier une forte inflation. Plus les VO sont âgés, moins ils sont chers, cependant les professionnels peuvent proposer un nouvel accompagnement, avec la mise en avant de garanties spécifiques et fidéliser l'automobiliste (comme des packs d'assistance qui se développent). Ainsi, Opteven se dit très optimiste du développement de l'activité des professionnels dans le marché de l'occasion, un facteur de business pour la distribution notamment. De son côté, le groupe s'attend à une activité en croissance liée à l'évolution rapide des offres, de l'accompagnement des occasions anciennes et électriques.

Nous vous recommandons

Focus sur le marché norvégien et ses 80 % de voitures neuves électriques

Focus sur le marché norvégien et ses 80 % de voitures neuves électriques

Le marché norvégien du véhicule neuf est non seulement le plus électrifié au monde, mais il figure parmi les rares à afficher une progression de 25 % entre 2019 et 2022.La Norvège est souvent citée comme le pays le plus en avance en...

Aramis Group se dote d’un deuxième centre de reconditionnement de VO au Royaume-Uni

Aramis Group se dote d’un deuxième centre de reconditionnement de VO au Royaume-Uni

Etiennette Savart rejoint Aramisauto

Nomination

Etiennette Savart rejoint Aramisauto

L’Alliance des Mobilités pour le maintien des trottinettes partagées à Paris

L’Alliance des Mobilités pour le maintien des trottinettes partagées à Paris

Plus d'articles