Où en est le programme ECLER de Cemafroid ?

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Où en est le programme ECLER de Cemafroid ?

Où en est le programme ECLER de Cemafroid ?

Cemafroid et ses partenaires ont dernièrement fait le bilan du programme Economie Circulaire et Logistique Ecologique et Responsable (ECLER) visant à réduire l’impact environnemental du transport frigorifique.

La France s’est engagée à faire baisser d’ici à 2030 de 17 % la consommation d’énergies d’ici et de 40 % celle d’énergies fossiles. Pour y parvenir, le Gouvernement a sélectionné 18 nouveaux programmes d’économies d’énergie dont le programme ECLER, soutenu par l’ADEME.

Piloté par Cemafroid, expert du transport sous température dirigée, en partenariat avec Hydroparts et visible.digital, le programme ECLER a pour objectif d’effectuer des économies d’énergie à grande échelle dans le domaine du transport frigorifique.

Lancé en mars 2019, le programme s’est fixé comme missions de former plus de 10 000 livreurs aux bonnes pratiques et d’effectuer un marquage sur les véhicules pour sensibiliser la filière. Ce dernier doit concerner plus de 135 000 véhicules frigorifiques qui composent le parc français. Près de 10 000 camions frigorifiques se verront également équipés d’outils digitaux afin de déclencher des économies d’énergie vertueuses.

Par ses actions, ECLER a pour ambition de réduire de 30 % la consommation du groupe froid (équivalent à la consommation annuelle d’une ville de 110 000 habitants), de réduire jusqu’à 20% le prix sur l’entretien et d’accroitre de 25 % la disponibilité des véhicules.

A ce stade, et freiné par la crise sanitaire dans son déploiement, le programme a formé près de 7900 chauffeurs et contractualisé 51 000 marquages de véhicules. Pour ce qui est de la connectivité, l’affaire semble plus compliquée avec seulement 1 800 véhicules digitalisés pour un objectif de 10 000 à fin d’année. Enfin, 1 000 hayons ont été équipés de la solution connectée Uptime d’Hydroparts, avec l’objectif d’en équiper 40 de plus cette année.

Selon les calculs de Cemafroid, se sont ainsi plus de 2 millions de litres de pétrole économisés et plus de 7600 tonnes de CO2 en moins rejetés dans l’atmosphère.

Le programme ECLER s’appuie sur quatre piliers :
- La formation des conducteurs (écogestes spécifiques à la chaîne du froid) ;
- Marquage dans les véhicules (donner aux conducteurs des arguments pour convaincre les chargeurs et réceptionnaires du bien-fondé des bonnes pratiques pour lutter contre la consommation d’énergie) ;
- Digitalisation du transport (rassembler les informations primordiales et les restituer en temps réel. Réduire les temps d’attentes. Optimiser le temps de fonctionnement du groupe frigorifique. Faciliter et renforcer la mise en œuvre des bonnes pratiques) ;
- Connecter les hayons.

Nous vous recommandons

La Fabrique de la Logistique lance l’application Verdir ma Flotte

La Fabrique de la Logistique lance l’application Verdir ma Flotte

Pour aider les transporteurs dans le choix du renouvèlement de leur flotte, la communauté Fabrique de la Logistique a mis au point l’application en ligne Verdir ma flotte.Suite à en entreprise collaborative associant les pouvoirs...

Dashdoc clôture un nouveau DashTour sous le signe de l’écologie

Dashdoc clôture un nouveau DashTour sous le signe de l’écologie

Alpega et Upply s’associent pour une meilleure lecture des prix du fret

Alpega et Upply s’associent pour une meilleure lecture des prix du fret

Ekolis met en place un réseau national d’installateurs « certified by Ekolis »

Ekolis met en place un réseau national d’installateurs « certified by Ekolis »

Plus d'articles