Où va Lancia ?

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Où va Lancia ?

Lancia a choisi une sculpture pour révéler le style de ses trois futurs modèles.

© Laurent Nivalle

Stellantis vient d’organiser un Design Day pour la marque Lancia. Une nouvelle évolution du logo a été présentée, ainsi qu’une sculpture censée symboliser l’esprit de la marque et son renouveau. Un ensemble pompeux pour une renaissance très limitée.

Où va Lancia ? Où va Stellantis avec Lancia ? Le Design Day organisé le 28 novembre par la marque italienne a révélé un blason revu et une sculpture symbolisant l’esprit Lancia. À mi-chemin entre le runabout des années 50 et le vaisseau spatial, ce concept rassemble plusieurs évocations de modèles passés et révèle quelques traits des futurs modèles de série. Cependant, que de mystères pour une marque dont le plan produit se limite à trois voitures jusqu’en 2028

Trois voitures pour couvrir 50 % du marché

Pour mémoire, la trinité Lancia devrait se composer d’une nouvelle Ypsilon électrifiée dès 2024, d’un grand véhicule en 2026, qui pourrait être un SUV de segment C, et d’une nouvelle Delta en 2028. Ces trois modèles devraient couvrir 50 % du marché selon Stellantis. Dans la galaxie du constructeur, Lancia doit personnifier le luxe italien, parallèlement à Alfa Romeo, positionnée sur un créneau plus sportif, et à DS Automobiles, qui représente le style français. Ce trio constitue le pôle premium de Stellantis, qui range Maserati dans une sphère à part. Malgré des plans produits en marche, cet ensemble ne rencontre pas un succès phénoménal en matière de ventes et doit affronter une concurrence sévère. De plus, le terrain de jeu de Lancia devrait se limiter aux principaux pays européens. Une renaissance limitée et raisonnable en matière de coûts pour Stellantis. En effet, les trois futurs modèles partageront plateformes et motorisations déjà présentes dans le groupe.

100 showrooms en Europe

Le modèle de distribution de la marque devrait être réduit. « La création d’un modèle de distribution efficace et innovant est en cours » souligne Lancia, en ajoutant le déploiement de « 100 nouveaux showrooms exclusifs en Europe et au moins 15 % de partenaires en moins en Italie ». Présente seulement sur le marché italien depuis plusieurs années, Lancia réduira donc la voilure sur son marché domestique et se limitera aux principales villes des marchés européens ciblés (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas). Ce réseau resserré sera épaulé par un nouveau système qui « permet une utilisation maximale des ventes en ligne ». Au mois de mai dernier, la firme annonçait même 50 % des ventes réalisées sur internet. Le nouveau logo, qui associe passé et modernité, sera déployé chez tous les concessionnaires d’ici au début de l‘année 2024. En France, les showrooms Lancia devraient côtoyer les concessions Alfa Romeo et dans une moindre mesure DS Automobiles, dans la logique du pôle premium constitué par Stellantis. Cependant, les relations tendues entre le constructeur et ses réseaux, ainsi que le faible potentiel de ventes de Lancia risquent de peser sur l’enthousiasme des distributeurs.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles