Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Un aperçu de la gamme proposée par BYD sur certains marchés.

© BYD Auto

La liste des constructeurs automobiles présents au prochain Mondial de l'automobile de Paris s'allonge progressivement, avec la participation de marques peu connues dans l'Hexagone... comme BYD. 

Peu de constructeurs français, davantage d'européens... et les Chinois en force. Tel semble être le plateau du prochain Mondial de l'automobile de Paris qui se tiendra en octobre au Parc des expositions de la porte de Versailles. En cette période estivale, le constructeur chinois BYD vient d'annoncer sa participation à la grand'messe française de l'automobile. Une présence logique puisque l'entreprise - à l'origine simple fabricant de batteries - entend désormais se développer sur le marché automobile européen, après avoir conquis son marché national.

En tant que « premier fabricant mondial de véhicules à énergies nouvelles et de batteries électriques, BYD sera présent au Mondial de l'Automobile de Paris 2022 pour présenter sa dernière gamme de produits et technologies pour voitures particulières au public automobile européen. Cela fait suite à l'annonce récente de [la marque] d'entrer en Europe avec sa gamme technologiquement avancée de véhicules de tourisme à énergie nouvelle, à partir du quatrième trimestre 2022 », indique le constructeur dans un communiqué.

La Norvège, première implantation de BYD Auto en Europe 

La vedette du stand parisien de BYD - dont les initiales signifient "Build Your Dreams" - devrait être le SUV familial Tang. Un véhicule motorisé par un bloc électrique de 183 kW (250 ch) et doté d'une batterie de 86,4 kWh lui permettant de parcourir environ 400 kilomètres entre deux charges complètes. Un modèle d'ores et déjà commercialisé en Norvège, où le cap des 1 000 unités écoulées à été rapidement franchi.

À noter que BYD a déjà présent en France, non pas avec des automobiles mais avec des bus. En 2017, la firme de Schenzhen avait décidé d'investir 10 millions d'euros dans l'Oise, au sud de Beauvais, pour produire des bus 100 % électriques. Une aventure stoppée fin 2021 après avoir livré seulement une trentaine d'exemplaires dans l'Hexagone.

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Plus d'articles