Paris va devenir une « Zone à Trafic Limité »

Sujets relatifs :

Paris va devenir une « Zone à Trafic Limité »

Paris va devenir une « Zone à Trafic Limité »

À l’horizon 2022, dans le cadre de la création d’une « Zones à Trafic Limité » (ZTE), l’hypercentre parisien ne sera plus accessible aux véhicules motorisés qui s’y trouvent en transit. Explications.

Après les ZFE, place aux ZTL : les « Zones à Trafic Limité ». Autrement dit, des territoires précis où la circulation des véhicules motorisés en transit est interdite, au profit des mobilités douces. À l’échelle de Paris, une ZTE sera mise en place « au second semestre 2022 », a assuré David Belliard, adjoint aux transports à la mairie de Paris, dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien Le Parisien.

Le périmètre concerné devrait être celui de Paris Centre (territoire réunifié des ex-Ier, IIe, IIIe et IVe arrondissements de la capitale y compris les îles de la Cité et Saint-Louis) et englober le nord du boulevard Saint-Germain. Soit une fraction des artères de la rive gauche de la capitale.

Plus concrètement, « ceux qui auront quelque chose à faire dans la zone pourront toujours y circuler » , les autres non a indiqué l’élu, précisant que les modalités d’application sont en cours de discussion « avec l’ensemble des parties prenantes, y compris les arrondissements voisins ». Des quartiers proches de la future ZTL ayant d’ores et déjà fait part de leurs craintes d’absorber le trafic détourné.

Quid du périphérique ?

Également interrogé sur l’avenir du boulevard périphérique - dont Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France aimerait bien en reprendre la gestion - David Belliard a indiqué que : « le périph’ est un passage obligé pour bien des habitants qui ne l’utilisent pas de gaité de cœur. C’était l’enfer il y a trente ans, c’est toujours l’enfer aujourd’hui. L’idée, c’est d’aller sur un boulevard urbain et d’en faire quelque chose qui soit plus vivable. » Là encore, l’exécutif parisien projette d’utiliser l’une des voies de circulation pour favoriser la pratique de l’autopartage et n’exclut pas le passage de lignes de bus sur les 35 km de cette ceinture urbaine.

Nous vous recommandons

Engie Solutions va déployer 250 bornes de recharge dans l'Eurométropole de Strasbourg

Engie Solutions va déployer 250 bornes de recharge dans l'Eurométropole de Strasbourg

L'Eurométropole de Strasbourg s'est fixé comme objectif le déploiement de 250 bornes de recharge sur son territoire d'ici à 2025. Un vaste chantier qui pourrait être complété par la mise en service de 250 bornes supplémentaires d'ici...

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

Paris veut devenir une ville 100 % vélo

Paris veut devenir une ville 100 % vélo

L'Avere confirme la prolongation du programme Advenir

L'Avere confirme la prolongation du programme Advenir

Plus d'articles