Paris veut devenir une ville 100 % vélo

Paris veut devenir une ville 100 % vélo

Après un premier plan lancé en 2015, Paris change de braquet et prévoit d’allouer 250 millions d’euros pour accroître l'usage du vélo dans la capitale.

© ZePlombier

Engagée dans une politique « anti-voiture », Paris tente de mettre en place différents dispositifs pour assurer la mobilité de ses habitants. Augmentation de l'offre de transports en commun, offres de mobilité partagée... les solutions sont multiples à l'instar d'un plan vélo qui vise à faire de la capitale une ville 100 % cyclable d'ici à 2026, et à favoriser davantage le vélo-cargo pour les livraisons urbaines. 

Plan vélo, acte 2 pour Paris ! Après un premier plan (2015-2020) de 150 millions d’euros, un nouveau budget de 250 millions d’euros d’investissements a été voté pour accroître encore la présence du vélo dans la capitale entre 2021 et 2026. Plusieurs actions sont prévues...

180 kilomètres de nouvelles pistes sécurisées

À date, Paris compte plus de 1 000 kilomètres d’aménagements cyclables, dont plus de 300 kilomètres de pistes et 52 kilomètres de pistes provisoires réalisées à l’issue du premier confinement et baptisées « coronapistes » qui vont être intégralement pérennisées. Pour encore accroître ce maillage, les élus souhaitent aménager de nouveaux axes au niveau parisien, métropolitain ou régional. En parallèle, la sécurisation des carre­fours et des portes périphériques est prévue. Chaque projet d’aménagement fait l’objet d’une large concertation associant la préfecture de police, la RATP, Île-de-France Mobilités, les associations cyclistes parisiennes et de commerçants.

La circulation et le stationnement facilités

Autres mesures pour faciliter l'adoption de la petite reine : la circulation des vélos va être favorisée, à l'instar de celle des transports en commun, grâce à un réglage spécifique des feux tricolores par système « d'ondes vertes ». Paris prévoit aussi l'installation de nouvelles infrastructures avec 30 000 nouveaux arceaux sécurisés installés sur l’espace public, 40 000 nouvelles places sécurisées à proximité des gares ou aux points intermodaux, 10 000 nouvelles places sécurisées de (type véloboxes accessibles sur abonnement), 50 000 nouvelles places dans le privé et l'obligation pour les nouveaux chantiers et réhabilitations d'immeuble de prendre en compte ce paramètre.

Promouvoir le vélo-cargo pour les pros

Parmi ces infrastructures, la ville va tester l'installation d'arceaux sécurisés pour les vélos-cargo. 1 000 places devraient ainsi rapidement leur être réservées. Les pistes cyclables doivent également être adaptées pour prendre en compte les dimensions des vélos triporteurs et des aires de livraison spécifiques à proximité des grands générateurs de flux deux-roues (grandes enseignes comme Monoprix ou Carrefour par exemple) sont également au programme. Tout comme la recherche de lieux de préparation des tournées à proximité des lieux de distribution finale (le rayon d’action d’un vélo est d’environ 2 km), sous la forme de sites immobiliers (espaces de logistique urbaine) ou sur l’espace public (micro-hubs). Des espaces de cyclologistique qui seront accessibles aux poids lourds.

Enfin, Paris souhaite améliorer les conditions de travail et le statut des chauffeurs-livreurs cyclistes auto-entrepre­neurs. Un travail est d'ailleurs en cours pour réformer les aides actuelles afin de les faire mieux corres­pondre aux nouvelles attentes des particuliers comme des professionnels.

Nous vous recommandons

Shell et Nio signent un accord de partenariat très ambitieux

Shell et Nio signent un accord de partenariat très ambitieux

Shell et le constructeur chinois Nio ont conclu un vaste accord de coopération pour développer les infrastructures de charge, notamment les stations d’échange de batteries, dans le monde et simplifier la vie des possesseurs de...

Allego et Meridiam vont déployer 2 000 points de charge dans le réseau Carrefour

Allego et Meridiam vont déployer 2 000 points de charge dans le réseau Carrefour

Le réseau de charge rapide Ionity lève 700 millions d'euros

Le réseau de charge rapide Ionity lève 700 millions d'euros

Accélérez la transition bas carbone de votre flotte avec le challenge C-Cube

Concours

Accélérez la transition bas carbone de votre flotte avec le challenge C-Cube

Plus d'articles