Patrick Pélata rejoint la start-up Vulog

Sujets relatifs :

, ,
Patrick Pélata rejoint la start-up Vulog

Patrick Pélata rejoint la start-up Vulog

L’ex-numéro deux de Renault et ancien dirigeant de Salesforce rejoint Vulog, la start-up niçoise spécialisée dans les logiciels d’autopartage. Il entend "contribuer à son expansion ainsi qu’à la transformation des grandes villes du monde".

Patrick Pélata poursuit sa carrière dans le milieu automobile. Diplômé de Polytechnique et des Ponts et Chaussées, celui qui fut numéro deux de Renault pendant plusieurs années vient d’entrer, comme administrateur indépendant, au sein du conseil d’administration de la start-up Vulog, qui se présente comme le "leader mondial des technologies de mobilité partagée".

"Nous sommes fiers et heureux d’accueillir Patrick Pélata au sein de notre Conseil d’Administration. Son expérience exceptionnelle dans l’automobile et la tech, sa vision stratégique sur l’avenir du secteur automobile, ainsi que son engagement fort en faveur de l’émergence de nouvelles mobilités dans les villes constitueront des atouts précieux dans les prochaines phases de développement de la société", se félicite Grégory Ducongé, directeur général de Vulog.

En parallèle de cette nouvelle fonction, Patrick Pélata a été nommé par Emmanuel Macron à la tête d’une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules électriques et autonomes. Épaulé par Xavier Mosquet, il prépare des propositions visant à "faire de la France un des leaders des nouvelles mobilités, alors que le secteur automobile est en pleine mutation numérique et environnementale".

Nous vous recommandons

Renault rassure les places de marché

Renault rassure les places de marché

Depuis le Technocentre de Guyancourt, Luca de Meo a confirmé une restructuration financière plus rapide que prévu et continue de séduire les places de marché en annonçant sa volonté de devenir 100% électrique en 2030.Ce n’était...

Mercedes-Benz en vue sur le marché VU

Mercedes-Benz en vue sur le marché VU

Renault France envisage un robuste exercice 2022

Renault France envisage un robuste exercice 2022

Volkswagen Véhicules Utilitaires : moins de mises à la route en 2021

Volkswagen Véhicules Utilitaires : moins de mises à la route en 2021

Plus d'articles