Pechel Industries lâche Précisium Groupe en voie de reprise par Alliance Industrie (Groupauto)

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Pechel Industries lâche Précisium Groupe en voie de reprise par Alliance Industrie (Groupauto)

Pechel Industries lâche Précisium Groupe en voie de reprise par Alliance Industrie (Groupauto)

Quand en 2010 Alain Landec, président de Précisium Groupe, a fait entrer dans le capital de sa société le fonds d’investissement Pechel Industries pour se développer, il connaissait les risques d’une perte de contrôle. Mais avait-il à l’époque d’autre choix face à des distributeurs actionnaires peu enclins à mettre de l’argent sur la table ?

Aujourd’hui, mal en point sur un de ses portefeuilles, Pechel Industries a pris la décision de céder sa participation dans Précisium Groupe et laisse la porte ouverte à d’autres investisseurs. Une porte que n’a pas hésité à franchir Weinberg Capital Partners, autre grand de la finance qui a investi dans Alliance Industrie fin 2006 (Alliance Industrie propriétaire de Groupauto).

C’est ainsi qu’hier, mardi 13 novembre, un protocole d’accord a été entériné entre Alliance Industrie et le conseil d’administration de Précisium Groupe pour une prise de participation majoritaire. Si Pechel détenait moins de 40 % du capital de Précisium Groupe, Alliance Industrie deviendrait par cette opération financière majoritaire, certains actionnaires distributeurs de Précisium Groupe ayant cédé leurs parts. La signature définitive de la vente n’interviendra que dans quelques semaines, uniquement si l’ensemble des distributeurs actionnaires de Précisium Groupe vote “pour” et que l’Autorité de la concurrence ne s’y oppose pas. L’opération pourrait donc théoriquement encore capoter, mais ce scénario reste peu probable.

Interviewé par Décision Atelier sur cette prise de participation d’Alliance Industrie, Alain Landec a affirmé que des conditions de respect de l’identité et de la culture de Précisium Groupe avaient été imposées au repreneur, même si le dirigeant n’écarte pas l’idée de synergies opérationnelles incontournables.

Et de commenter : « Les concentrations sont inévitables pour faire face à la concurrence nationale comme internationale et pour relever les défis à venir de la rechange indépendante. Sur le long terme, les petites organisations n’ont pas d’avenir. Nous souhaitons que cette reprise soit porteuse de progrès, en phase avec les attentes des adhérents. » Toujours d’après Alain Landec, la gouvernance de Précisium Groupe devrait rester inchangée. Mais pour combien de temps ?

Après avoir racheté le groupement Partner’s, Alliance Industrie continue sa croissance externe. Avec le rachat aussi probable qu’inattendu de Précisium Groupe, la sphère Alliance Industrie devrait peser plus de 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires… devant l’Autodistribution, dont la maison mère, a-t-on appris, s’était elle aussi proposée au rachat de Précisium Groupe.

Nous vous recommandons

Le CTA, un an déjà !

Le CTA, un an déjà !

Plus d’un an après sa création, le Club Technique Auto dresse un bilan de la mission auprès de la profession. Près de 100 professionnels et étudiants en mécanique automobile ont ainsi été formés grâce à l’action combinée de...

27/10/2021 | Après-venteFormation
La Banque des Territoires entre au capital d’idgarages.com

Internet

La Banque des Territoires entre au capital d’idgarages.com

Qui sera le meilleur atelier de France Top Garage ?

Qui sera le meilleur atelier de France Top Garage ?

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

Plus d'articles