Etude

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

IHS Markit estime que la crise des composants aura encore un impact négatif sur la production automobile mondiale jusqu'en 2024, année de net rebond.

© Volkswagen AG

Dans la foulée de la crise sanitaire, la pénurie de composants électroniques vient contrarier les flux de production automobile des constructeurs. Les experts de référence d’IHS Markit revoient encore leurs prévisions à la baisse pour 2021, 2022 et 2023 !

Les prévisions de marché des experts d’IHS Markit sur le périmètre de la production mondiale de véhicules légers sont révisées à des intervalles de plus en plus rapprochés, pénurie de composants électroniques oblige, et les dernières mises à jour ne sont pas engageantes. Pour 2021, quelque 5 millions de véhicules manqueront ainsi à l’appel (- 6,2 %) pour un atterrissage à 75,8 millions de VL.

Mais il y a pire, les tensions d’approvisionnement devraient durer et pénaliser la production plus longtemps qu’initialement prévu. Ainsi, IHS Markit retranche 8,45 millions de véhicules légers (- 9,3 %) pour ses prévisions du marché mondial en 2022, désormais estimé à 82,6 millions d’unités. « Pour 2023, nous avons aussi réajusté nos prévisions en les abaissant de 1,05 million d’unités, soit - 1,1 %, pour un marché mondial attendu 92 millions de VL », précise un porte-parole du groupe, avant d’ajouter une note plus positive : « Si les supply chains reviennent à la normale, on s’attend ensuite à la reconstitution de stocks adaptés à la demande et donc, à des niveaux de production élevés en 2024 et 2025, avec respectivement 97,3 et 98,9 millions de VL, soit des progressions de 2 et 2,4 % par rapport à nos précédentes estimations ».

Nous vous recommandons

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Nouvelle manière de « consommer de la mobilité », l'abonnement automobile débarque parmi les offres du constructeur français Citroën. Une proposition à laquelle sont éligibles trois modèles de la gamme avec une variété...

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Nissan réaffirme ses liens avec son réseau de distribution en France

Nissan réaffirme ses liens avec son réseau de distribution en France

TotalEnergies et Air Liquide s’associent sur l’hydrogène

TotalEnergies et Air Liquide s’associent sur l’hydrogène

Plus d'articles