Entretien

Peugeot compte sur la nouvelle 308 pour bien terminer l'année 2021

Christophe CARIGNANO
Peugeot compte sur la nouvelle 308 pour bien terminer l'année 2021

Christophe Prevost, directeur du commerce France de Peugeot.

© Peugeot

Dans un entretien pour le magazine Auto Infos (n°1413 du mois de novembre 2021), Christophe Prevost, le nouveau directeur du commerce France de Peugeot, revient sur les ambitions de la marque dans l'électrique tout en poursuivant la montée en gamme amorcée ces dernières années. Pour faire face à la crise des semi-conducteurs et aux difficultés de livraison, il compte beaucoup sur le lancement de la nouvelle 308. 

Malgré des chiffres d’immatriculation qui se situent à 17,3 % à fin septembre pour en VP et en VU, soit une hausse d’un peu plus de 6 points par rapport à 2020, Peugeot subit la crise des semi-conducteurs en termes de livraison à l'instar des autres constructeurs.

Objectif de 20% sur le mix électrique

Comme le rappelle Christophe Prevost, nouveau directeur du commerce France de la marque depuis avril dernier : « Notre positionnement est de continuer à être la meilleure marque généraliste haut de gamme en France. Tous les lancements que nous ferons à partir de maintenant seront faits dans cette direction. Nous allons accélérer notre électrification. Chaque véhicule, sur chacun de ses segments de clientèle, est capable de nous amener une performance sur les motorisations électriques et les plug-in hybrides. L’objectif est bien d’aller chercher les 20 % de mix sur les énergies électriques et de faire une performance sur le marché des LEV au moins identique à celle que nous réalisons sur les VP sinon mieux. Enfin, nous souhaitons aussi engager une croissance du VU, qui reste un axe très prioritaire ».

Crise des semi-conducteurs et arrêt de la 308 en juin 2021

« Depuis juin dernier, nous n’avons plus de 308 précédente génération, ce qui représentait pourtant 11 % de nos résultats », rappelle Christophe Prevost. « Pendant quatre mois, nous n’avons pas eu d’offre sur le segment C, un segment essentiel en B to B et également chez les particuliers. Nos résultats ont donc évolué vers le bas cette année ». L'arrivée de la nouvelle 308 est très attendue par la marque. Peugeot compte, en effet, sur la disponibilité de ce nouveau modèle en livraison aux clients d'ici à la fin de l'année pour combler, en partie, les difficultés actuelles de livraison.

« Le lancement de la nouvelle 308 va nous porter un peu, explique-t-il. Nous en avons en cours de production pour contenter des clients d’ici à la fin de l’année ».

Quant à la pénurie des semi-conducteurs, le directeur du commerce France de Peugeot ne dissimule pas les difficultés. « En juin, nous avons rencontré plus de difficultés par rapport à certains de nos concurrents, rappelle-t-il. Quand on est seul à proposer des délais de deux à trois mois aux clients on perd de l’activité. En revanche, depuis que tous les constructeurs sont touchés de manière graduelle, les clients particuliers ont essayé tout d’abord de s’orienter vers les véhicules d’occasion. Aujourd’hui, en fonction de l’attractivité du produit, un délai de trois à quatre mois est accepté par le client. En revanche, sur un véhicule utilitaire on est sur des capacités d’attente qui sont inférieures ».

Une décorrélation entre le portefeuille clients et les livraisons

« Notre portefeuille a augmenté de plus de 50 % depuis le début de l’année. C’est absolument considérable. Cela représente plusieurs mois de couverture des immatriculations. Le marché serait différent si nous nous mettions à livrer ces véhicules, ce qui ne se passera pas à court terme. Il y a une petite distorsion de lecture du marché actuellement. Ce marché est intrinsèquement à la baisse chez les particuliers mais celle-ci est exagérée par rapport au portefeuille ».

Et d'ajouter : « Les productions que nous avons sont celles que l’on reçoit. En revanche, on peut avoir une décorrélation entre les livraisons et notre portefeuille, notamment au niveau des finitions. Il y a une telle dispersion entre les véhicules et à l’intérieur des véhicules au niveau des finitions qu’il est difficile d’établir un délai moyen pour l’ensemble de notre gamme. Nous avons encore un peu de stock de 3008, par exemple. Dans 80 % des cas, nous avons un délai moyen de livraison de trois mois ».
Retrouver l'interview de Christophe Prevost dans le numéro 1413 d'Auto Infos de novembre 2021.

 

Nous vous recommandons

Top 10 des VN les plus vendus en France depuis le début de l'année (septembre à novembre 2021)

Top 10 des VN les plus vendus en France depuis le début de l'année (septembre à novembre 2021)

Sur un marché français des véhicules légers neufs toujours en souffrance, les valeurs sûres parviennent à conserver leur pré carré et la joute entre Peugeot 208 et Renault Clio reste âpre.Le marché français des VPN continue de...

Le marché automobile français encore à l'arrêt en novembre 2021

Le marché automobile français encore à l'arrêt en novembre 2021

Stampyt appelle à la révolution

Stampyt appelle à la révolution

Dacia Jogger : des tarifs dès 14 990 euros

Dacia Jogger : des tarifs dès 14 990 euros

Plus d'articles