Peugeot inaugure le full hybrid diesel à bord du 3008

Damien Chalon

Sujets relatifs :

, ,
Peugeot inaugure le full hybrid diesel à bord du 3008

Peugeot inaugure le full hybrid diesel à bord du 3008

Après Toyota, premier constructeur à s’être aventuré sur la voie de l’hybride essence/électricité, l’histoire retiendra que le premier modèle de grande série associant un moteur Diesel à un moteur électrique émana des usines Peugeot de Sochaux et Mulhouse. Le constructeur français a finalement tenu son pari de devancer la concurrence venue d’outre-Rhin, pourtant peu habituée à se faire griller la politesse.

200 ch et seulement 99 g/km !

JPEG - 26.1 ko

Le Peugeot 3008 HYbrid 4 fera ses grands débuts au printemps prochain. Ce crossover, déjà couronné de succès dans ses versions 100 % thermiques, associe dans cette nouvelle configuration le bloc 2.0 l HDi FAP de 163 ch à un moteur électrique d’une capacité maximum de 27 kW (37 ch). La puissance cumulée atteint 200 ch pour un niveau de consommation (3,8 l/100 km) digne d’une citadine. Idem pour les émissions de CO2, annoncées à 99 g/km, sauf pour les versions les plus équipées. Plus lourdes, celles-ci émargent à 104 et 108 g/km.
Ce premier véhicule “ full hybrid ” d’un constructeur français devrait se montrer à son avantage en milieu urbain. Outre des déplacements 100 % électriques lors des phases de faible rendement (démarrage, décélération, roulage à basse vitesse), un système Stop & Start de seconde génération ainsi qu’une boîte de vitesses manuelle séquentielle pilotée avec des commandes situées derrière le volant sont au programme. Le passage du moteur thermique au moteur électrique se fait automatiquement, ce que le conducteur pourra constater en s’engageant sur les grands axes. Le moteur thermique prend le relais dès que la vitesse s’élève et reçoit l’appui du moteur électrique en cas de forte accélération. Ce qui nous donne alors un véhicule à quatre roues motrices, le bloc électrique entraînant les roues arrière.

Rouler plus longtemps en tout-électrique

JPEG - 33.7 ko

Peugeot propose un système particulièrement abouti avec en prime divers modes de conduite sélectionnables via une molette située sur la console centrale. Le premier est le mode “Auto”, qui laisse l’électronique gérer automatiquement et de manière optimale l’ensemble du système, notamment les transitions entre les moteurs thermique et électrique. Une sorte de mode par défaut. Mais l’intérêt majeur de ce système est le mode “ZEV” (Zero Emission Vehicle). Celui-ci permet de rouler plus longtemps en mode électrique, à condition que les batteries soient suffisamment chargées. Le moteur thermique n’est sollicité qu’en cas de forte accélération. Reste à connaître l’autonomie maximale du véhicule dans cette configuration. Le système est complété par un mode quatre roues motrices, particulièrement utile sur route glissante (boue, neige), et un mode sport.

Nous vous recommandons

Essai - Kia EV6 : la claque électrique

Vidéo

Essai - Kia EV6 : la claque électrique

Le constructeur coréen vient de dévoiler son tout premier modèle 100 % électrique conçu sur sa nouvelle plateforme E-GMP dédiée aux VE : le EV6. Deux lettres, un chiffre qui préfigure l’entrée de la marque dans une nouvelle ère,...

02/12/2021 | KiaSUV
Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Essai - Ford Puma Flexifuel : économies écologiques

Essai - Ford Puma Flexifuel : économies écologiques

Mercedes-Benz lance la commercialisation de l'EQB

Mercedes-Benz lance la commercialisation de l'EQB

Plus d'articles