Peugeot pense à céder une partie de Banque PSA Finance

Jean-Pierre JAGU-ROCHE

Sujets relatifs :

Peugeot pense à céder une partie de Banque PSA Finance

Peugeot pense à céder une partie de Banque PSA Finance

Selon le Wall Street Journal, repris par l’AFP, Libération, Le Point.fr, ou Autoactu.com, le groupe PSA envisagerait de céder une part significative (et susceptible d’approcher des 50 %) du capital de sa filiale Banque PSA Finance. Et cela, au groupe espagnol Santander.
Lequel développe, tout comme la captive de Peugeot Citroën SA, des activités de crédits dédiés à l’achat de véhicules. Ces financements étant affectés par le biais des distributeurs de marques automobiles.
On se souvient que General Motors avait effectué une cession du même type "et" avait aussi cédé sa division de pièces de rechange au moment où sa situation était proche de la faillite. Histoire de mieux financer sa relance...
Ceux qui envisagent l’éventualité de cette opération, estiment qu’elle permettrait à PSA de percevoir des capitaux suffisants pour ne plus dépendre de la garantie de crédit de près de 7 milliards qui lui a accordé l’an dernier le gouvernement français. Sachant que son rôle englobe le support capitalistique à la machine industrielle du groupe industriel national, un accompagnement de son activité de ventes, mais également (et entre autres choses) un soutien au portage des stocks comme à la vie économique propre de ses réseaux de distribution. De même, cette prise de participation impacterait un acteur bancaire qui affiche un encours de plus de 23 milliards d’euros, a dégagé en 2012 un produit net bancaire de plus d’un milliard d’euros, vient de lancer un compte à terme Distingo, et finance (via ses structures propres) le tiers de immatriculations de véhicules neufs arborant les sigles de Peugeot comme de Citroën.
Reste que la citation du nom de Santander ne manque pas d’étonner. De fait, l’opérateur avait connu une passe suffisamment difficile, pour renoncer en 2008 à son activité de crédit à la consommation en France (par le biais de l’entité Santander Financements, dotée d’un capital de 20 millions d’euros). Dossier à suivre.

Nous vous recommandons

Michelin et les start-up Part 1 : Carbios accélère sur le recyclage des plastiques

Michelin et les start-up Part 1 : Carbios accélère sur le recyclage des plastiques

Lors de ses récentes journées consacrées à l’innovation, Michelin avait notamment évoqué certaines start-up prometteuses. C’est le cas de Carbios pour le recyclage des plastiques (PET) qui va s’implanter dans deux sites...

19/01/2022 | AftermarketMichelin
Véhicules d’occasion : Auto1 annonce une croissance de 30% en 2021 !

Véhicules d’occasion : Auto1 annonce une croissance de 30% en 2021 !

Alpine : les ventes bondissent de 117 % dans l'Hexagone en 2021

Alpine : les ventes bondissent de 117 % dans l'Hexagone en 2021

Service automobile : le CNPA se prépare à changer de nom

Service automobile : le CNPA se prépare à changer de nom

Plus d'articles