Peugeot va chercher encore plus de premium avec la 408

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Peugeot va chercher encore plus de premium avec la 408

Peugeot vise une clientèle premium et un prix moyen élevé avec la 408.

© Peugeot

Avec la 408, une proposition hybride entre SUV et berline, Peugeot compte conquérir de nouveaux clients et continuer à monter en gamme. Christophe Prévost, directeur commerce France de la marque, mise beaucoup sur la version hybride rechargeable pour y parvenir.

Présentée au Mondial de l’Automobile de Paris, la 408 vient s’intercaler entre la 308 et la 508 et les SUV de la marque, notamment le best-seller 3008. Même si le modèle repose sur la plateforme EMP2 de la 308, il fallait donc innover et trouver de nouvelles aspérités et les équipes de Peugeot ont opté pour une synthèse hydride entre berline et SUV, ce que son profil fastback synthétise.

Produite en France, dans l’usine de Mulhouse, la 408 arrive en concession en janvier 2023, même si les commandes sont ouvertes depuis le Mondial. Le plan de communication sera lancé le 25 janvier 2023, une date importante pour la marque car ce même jour, Carlos Tavares, président-directeur général de Stellantis, dévoilera la feuille de route technologique du groupe pour les prochaines années.

Intensifier la premiumisation de la marque Peugeot

« La 408 doit nous permettre de capter une nouvelle clientèle premium dans les territoires des berlines et des SUV des segments C et D. C’est clairement un modèle taillé pour faire de la conquête de nouveaux clients et pour poursuivre la premiumisation de la marque, y compris auprès des flottes », lance Christophe Prévost. Et de poursuivre : « Les offres hybrides rechargeables devraient représenter plus de 50 % du mix, ce qui est déjà le cas depuis l’ouverture des commandes et nous misons sur un mix de finitions très haut, dans le droit fil de notre stratégie Upper ». Pour accompagner ce nouvel effort de montée en gamme, la marque et son réseau de distribution vont privilégier les essais de véhicules au domicile ou sur le lieu de travail des prospects et s’interdire tout jeu promotionnel qui pourrait s’avérer contreproductif dans un second temps.

Mettre en exergue les versions hybrides rechargeables

Le prix d’entrée de la 408, avec son bloc essence PureTech de 130 chevaux et le pack Allure, est de 37 350 euros, mais il devrait donc être quantité négligeable dans le mix. Les versions PHEV (Hydrid 180 et Hybrid 225) sont disponibles à partir de 45 450 euros et culminent à plus de 51 000 euros.

Une version électrique de la 408 est attendue en 2024, dans le même cycle que la e-308 et le e-3008. À ce propos, le renouvellement névralgique du SUV 3008 est attendu en 2024, et non plus au second semestre de 2023, selon Christophe Prévost, qui rappelle que le modèle étrennera la plateforme STLA. Des indices devraient être donnés au fil d'un teasing qui sera méticuleusement orchestré à partir du dernier quadrimestre 2023.

Auparavant, toujours au chapitre du plan produits, Peugeot a un agenda de restylages chargé en 2023, avec la 508 avant l'été puis les 208 et 2008 au second semestre. La technologie hybride (HEV) sera aussi déployée sur une grande partie de la gamme (208, 308, 408, 2008, 3008 et 5008, avec deux offres, le bloc 1.2 PureTech en 100 ou 136 ch).

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles