Philippe Baudin : « Tourné vers le futur des mobilités, Equip Auto séduit et convainc l’ensemble des acteurs de la filière »

Philippe Baudin : « Tourné vers le futur des mobilités, Equip Auto séduit et convainc l’ensemble des acteurs de la filière »

Philippe Baudin, président d'Equip Auto.

© © Vincent Kriéger

Trois ans après la dernière édition et une version régionale en 2021, Equip Auto fait son grand retour à Paris Expo Porte de Versailles. À quelques heures de son ouverture, Philippe Baudin revient sur son organisation et son caractère inédit à plus d’un titre.

Décision Atelier : Dans quel contexte l’édition 2022 d’Equip Auto Paris s’est-elle organisée ?

Philippe Baudin : La crise que nous avons traversée, et que nous traversons encore est perturbante pour l’ensemble des organisateurs de salons. Pour Equip Auto Paris, nous avons dû prendre des décisions : il était impensable de tenir le salon en 2021 au vu du contexte. Nous avons alors opéré un switch 2019-2022, presque obligatoire. Nous avons aussi lancé une édition régionale en 2021, avec Equip Auto On Tour, couronnée de succès que l’on espère au rendez-vous cette année avec le salon tant attendu de la Porte de Versailles.

Décision Atelier : Et comment percevez-vous cette édition en tant que président ?

Philippe Baudin : À l’heure où nous nous parlons, nous avons fait tout ce que nous pouvions pour atteindre nos objectifs et nous avons coché toutes les cases pour que l’édition 2022 soit la plus réussie possible. Dans ce contexte extrêmement challengeant, toute l’équipe et moi-même sommes impatients de nous retrouver avec les mille sociétés ou marques attendues, ainsi que les visiteurs. Le contexte économique nous a contraints à nous adapter par rapport à 2019. Au-delà de notre objectif quantitatif et qualitatif du nombre d’exposants, nous espérons accueillir environ 80 000 professionnels sur la semaine. Pour donner quelques chiffres, nous avons jusqu’ici réussi à atteindre 107 % de notre objectif en termes de surface commercialisable. Par ailleurs, 26 % de nos exposants sont internationaux et 45 % viennent pour la première fois. Nous recevons aussi l’ensemble des syndicats et des fédérations de la corporation, l’ensemble des réseaux de distribution ainsi que les réseaux constructeurs, et pour certains d’entre eux primo exposants. Je pense que cette édition 2022 va marquer le « la » de ce que seront les salons du service et des solutions de l’après-vente. Tourné vers le futur des mobilités, Equip Auto séduit et convainc l’ensemble des acteurs de la filière.

Décision Atelier : Certains regrettent que le salon se déroule peu de temps après Automechanika (Francfort) ?

Philippe Baudin : Évidemment des choix ont été faits par certains, il y a des décisions à prendre face à des contraintes stratégiques ou économiques et nous nous devons de respecter ces choix. La concurrence nous impose une adaptabilité accrue face aux enjeux du marché. Et je le répète, ce n’est pas parce qu’un exposant ne vient pas, qu’il ne reviendra pas. Il faut comprendre ce qui l’a motivé dans un sens ou dans l’autre et mieux répondre à ses attentes. L’année 2022 a été extrêmement chargée en évènements, obligeant l’ensemble des acteurs à faire preuve de créativité et d’adaptabilité pour répondre aux attentes de l’ensemble de la filière.

Décision Atelier : Cette édition est également inédite car elle se déroule en même temps que le salon de l’automobile.

Philippe Baudin : Effectivement, cette édition 2022 est une première mondiale. Réunir sous la bannière Paris Automotive Week le Mondial de l’Automobile et Equip Auto est inédit pour la filière et dans l’histoire des salons. D’un côté, le Mondial présentera les mobilités de demain, basées sur les nouvelles technologies. De l’autre côté, Equip Auto et l’ensemble de ses exposants – équipementiers eux-mêmes fournisseurs de la première monte et donc fournisseurs des nouvelles technologies, ainsi que l’ensemble des réseaux de distribution – présenteront les services et solutions dédiées à l’après-vente. N’oublions pas également le Paris Automotive Summit réunissant acteurs et décideurs de la filière, qui échangeront ensemble sur le futur des mobilités. Je pense que cette édition 2022 va être extrêmement riche et porteuse pour les visiteurs qui auront le loisir de visiter les deux événements.

Décision Atelier : Quelles sont les nouveautés cette année ?

Philippe Baudin : Notre ambition n’était en aucun cas de modifier l’ADN du salon, mais de l’enrichir au sens noble du terme. Nos visiteurs se déplacent pour de multiples raisons : échanger, découvrir les innovations, s’informer et se former, et bien entendu y faire du business. Les principales nouveautés cette année sont multiples : les six parcours thématiques proposés, les grands forums européens, un village consacré au réemploi et, enfin, un parcours immersif grâce au « Garage du futur ».

Décision Atelier : Quel avenir pour le salon ?

Philippe Baudin : Il est encore trop tôt pour le dire, vivons déjà l’édition 2022 pour délivrer le meilleur outil à la filière et affirmer notre positionnement sur la scène nationale et internationale.

Décision Atelier : Quel est votre vœu en tant que président cette année ?

Philippe Baudin : Le même qu’à chaque édition : je veux voir les gens heureux et satisfaits dans les allées et que, in fine, chacun se dise : « On vient de vivre un Equip Auto 2022 qui répond à nos attentes ». L’équipe du salon et nos exposants ont fait un travail fantastique pour que la fête soit belle.

Nous vous recommandons

JMP Auto-Services remporte le jeu-concours « Gagnez un garage »

JMP Auto-Services remporte le jeu-concours « Gagnez un garage »

Organisé par la FNA avec le soutien de la Fiev, dans le cadre de l’édition 2022 du salon Equip Auto, le jeu-concours « Gagnez un garage » a été remporté par Jean-Marc Peregot, gérant de la société JMP Auto-Services basée à...

02/12/2022 | Equip AutoFNA
Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Asysum dévoile ses ambitions pour 2023

Asysum dévoile ses ambitions pour 2023

Plus d'articles