Phoenix Développement : « Avoir toujours un temps d'avance »

Phoenix Développement : « Avoir toujours un temps d'avance »

Phoenix Développement : « Avoir toujours un temps d'avance »

Phoenix Développement fait partie de ces entreprises qui ne connaissent pas la crise du COVID-19. En 2020, le spécialiste de la gestion de flotte, qui fête cette année ses dix ans, a vu son parc de véhicules gérés croître de 30,9 % à plus de 56 300 unités pour un chiffre d’affaires qui a dépassé 1,8 million d’euros (+41 %). Cette croissance de son activité a d’ailleurs nécessité l’embauche de nouvelles ressources avec une équipe de collaborateurs qui a doublé l’an dernier.

De bons résultats qui ne sont pas dus au hasard mais à de nouveaux services venus enrichir la palette d’offres proposée par l’éditeur de logiciel entre fin 2019 et ce début d’année 2021. Toujours dans l’objectif de garder une longueur d’avance, les équipes Phoenix mettent un point d’orgue à proposer régulièrement de nouvelles fonctionnalités à travers des développements standards et paramétrables mis à disposition de tous les clients qui pourraient en avoir besoin. Ainsi, le logiciel, qui s’adapte à la demande et à l’organisation de chaque entreprise, évolue continuellement dans le temps grâce à de nombreuses mises à jour, parfois invisibles pour le client, mais aussi par l’ajout ou la suppression de prestations afin d’ajuster les contrats au besoin.

Objectif WLTP

JPEG - 1.8 Mo
Paul Duchêne, Directeur commercial associé chez Phoenix Développement. ©Phoenix Développement

Parmi les nouveautés phares venues enrichir le logiciel en 2020 : une fonctionnalité permettant à tout un chacun de savoir précisément quel est le grammage de CO2 du véhicule défini, options comprises. « Depuis sa création, notre logiciel est adossé à la base de données Jato Dynamics ce qui nous a permis d’upgrader le niveau de service qu’un outil de gestion de flotte automobile se devait de rendre à ses clients, explique Paul Duchêne, Directeur commercial associé chez Phoenix Développement. Grâce à cela, nous sommes aujourd’hui capables d’obtenir les informations précises sur le grammage de CO2 des versions commercialisées par les constructeurs. Les gestionnaires sont confrontés à des populations de collaborateurs quelques fois autorisés à ajouter des options, ce qui changent la donne depuis le passage au cycle WLTP. Dans ce cas précis, lors de la définition du véhicule par le collaborateur, le grammage de CO2 enregistré sur la version de base n’est vraisemblablement plus bon. C’est pourquoi nous avons développé une option sur notre logiciel permettant, une fois le véhicule configuré, de solliciter Jato et le constructeur, pour avoir par retour le grammage réel de la version du véhicule retenue. Nous fournissons donc la donnée la plus fiable qui soit et nous pouvons pour finir y ajouter des filtres : si les émissions de CO2 dépassent le niveau autorisé par le client dans sa Car Policy, le collaborateur recevra une alerte lui indiquant qu’il ne pourra pas commander cette voiture. » À partir de là, Phoenix Développement est capable de proposer à ses clients des catalogues sur critères (CO2, prix, énergies, marques, loi d’usage...) gérés de A à Z jusqu’à la commande et la livraison. « Lors du choix, ne ressortiront pour les collaborateurs que les véhicules qui passent dans les ‘Fourches caudines’ des règles définies par le client, ajoute le directeur associé. Une fois le véhicule sélectionné, il est aussi possible d’avoir une limite sur le coût du TCO. Si la configuration du véhicule rentre dans le cadre des autorisations du client, elle est envoyée aux loueurs qui vont coter. Au retour du TCO, l’outil est capable d’avertir le collaborateur en cas de dépassement du seuil du loyer, le prévenant ainsi qu’il ne pourra pas bénéficier de ce véhicule. »

Une appli pour tous les conducteurs

Avec cette fonctionnalité, Phoenix Développement vient faciliter le travail de l’acheteur. Mais l’éditeur n’en oublie pas pour autant les conducteurs. Il a travaillé pour eux et mis sur le marché une nouvelle application mobile. « Elle complète le logiciel de gestion de flotte en déployant la Car Policy du client sur Smartphone », détaille notre interlocuteur. Le collaborateur affecté à une voiture y retrouve l’ensemble des règles de gestion mises en place par sa société et bénéficie de toutes les informations susceptibles de lui être utiles : carte d’identité du véhicule, contrat de location, date de restitution, parcours de maintenance, contacts... « Il s’agit d’une application transverse et multi-prestataires qui va regrouper tous les fournisseurs du client. Elle se met en place petit à petit et nous pouvons même envisager de la déployer chez des clients qui font appel à des solutions de gestion de flotte concurrentes », conclut Paul Duchêne.

Phoenix Développement propose à ce jour trois gammes de services : de la location de logiciel, de la gestion externalisée de la flotte ou une gestion partagée du parc. Forte de ses dix ans d’expérience, l’entreprise s’attaque à l’international en s’ouvrant aux principaux pays européens, son logiciel prenant en considération chaque spécificité locale de la fiscalité automobile. Début janvier, elle a installé son premier client en Italie (MSX International).

Nous vous recommandons

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Le prototype de véhicule avec panneaux photovoltaïques imaginé par les étudiants de l’Université technologique d’Eindhoven Solar Team a retenu l’attention de Renault Group au travers de sa marque dédiée aux nouvelles mobilités,...

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Plus d'articles