Pile à hydrogène : 11 entreprises s'unissent pour la construction de 160 stations

Fabio CROCCO
Pile à hydrogène : 11 entreprises s'unissent pour la construction de 160 stations

Pile à hydrogène : 11 entreprises s'unissent pour la construction de 160 stations

Le Japon se mobilise pour favoriser le développement des véhicules fonctionnant à l’hydrogène avec le déploiement à grande échelle de stations d’hydrogène.

Toyota, Nissan, Honda, JXTG Nippon Oil & Energy, Idemitsu, Kosan, Iwatani, Tokyo Gas, Toho Gas, Air Liquide Japan et Development Bank of Japan ont signé un protocole d’accord sur une collaboration en vue de la construction à grande échelle de stations d’hydrogène pour les véhicules à pile à combustible au Japon.

Objectif : maximiser la demande de véhicules à pile à combustible

Ce protocole d’accord a pour objectif de favoriser l’accélération de la construction de stations d’hydrogène. Il résulte de la feuille de route stratégique pour l’hydrogène et les piles à combustible du Gouvernement japonais, qui vise un total de 160 stations d’hydrogène opérationnelles et 40 000 véhicules à pile à combustible en service d’ici à 2020.

En reconnaissant les défis auxquels est confrontée l’activité des stations d’hydrogène aux débuts de la commercialisation des véhicules à pile à combustible, le protocole d’accord s’appuie sur l’idée que les entreprises concernées devraient coopérer et remplir leurs rôles respectifs pour aboutir au développement stratégique des stations d’hydrogène afin de maximiser la demande de véhicules à pile à combustible et contribuer à leur démocratisation.

La création à venir d’une coentreprise

Les onze entreprises envisageront de formaliser leur coopération sous la forme d’une nouvelle entreprise qui serait créée au cours de l’année. Elles envisageront les moyens pour permettre une large participation d’autres entreprises dans le futur et diffuseront les informations de manière appropriée.

Nous vous recommandons

Journée de la filière automobile : Luca de Meo Renault estime que la France peut encore rattraper son retard

Journée de la filière automobile : Luca de Meo Renault estime que la France peut encore rattraper son retard

Dans une brillante allocution, Luca de Meo, directeur général du groupe Renault, a pointé les lacunes actuelles de la France et de l’Europe, tout en estimant qu’il n’était pas trop tard pour retrouver une part importante de la...

26/10/2021 | FleetAftermarket
Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Plus d'articles