Planète Auto, sous le signe de l'avenir automobile

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

Planète Auto, sous le signe de l'avenir automobile

Planète Auto, sous le signe de l'avenir automobile

Face à un secteur automobile en complète mutation depuis quelques années, le CNPA a fait de “ l’avenir automobile ” le thème central de son congrès annuel qui avait lieu cette année, les 29 et 30 juin, au CNIT de la Défense.

Réélu à la présidence du CNPA et entouré d’une nouvelle équipe, Patrick Bailly souhaitait entamer une réflexion sur l’avenir des métiers de la filière automobile au vu des transformations techniques qui s’opèrent dans le secteur. Pour rappel, la filière automobile pèse lourd dans l’emploi en France puisqu’elle représente 450 000 personnes, réparties dans plus de 90 000 entreprises et représentant 20 métiers.

Favoriser l’apprentissage

Lors de Planète Auto, le ministère de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle a signé avec le CNPA et ses partenaires sociaux une convention pour la promotion de l’apprentissage dans le secteur des services de l’automobile. Les pouvoirs publics souhaitent en effet relancer l’apprentissage. Pour rappel, la profession possède un taux d’alternance de 7 %, ce qui est un bon chiffre par rapport aux autres professions. La branche du commerce et des services de l’auto a formé plus de 26 000 apprentis et près de 3000 personnes en contrats de professionnalisation depuis sa création. Ce partenariat vient renforcer de nombreux outils mis au point par les partenaires sociaux et notamment la mise en place du poste de référent accompagnement social. À partir de la rentrée scolaire 2011, les jeunes formés en alternance bénéficieront de l’aide d’un référent par CFA, chargé d’accompagner les apprentis dans leurs démarches d’information sur les différents services proposés, notamment en santé, prévoyance, action sociale et culturelle. Ce référent a également pour mission d’identifier les jeunes confrontés à des situations sociales difficiles et de les soutenir : accès au permis de conduire, aide financière pour continuer leurs études, logement, transport, etc.

Accompagner le changement et non le subir

Pour faire face aux révolutions techniques attendues comme l’avènement de l’électrique d’ici à une quinzaine d’années, le CNPA a identifié quatre grands domaines d’action, à savoir le rôle des professionnels de l’auto au sein du marché des nouvelles mobilités, les nouvelles technologies dans les entreprises, l’adoption d’une vision durable du développement et la place de l’humain au cœur des métiers. « Ce vaste changement toujours plus immédiat modifie les conditions d’exercice des métiers de la filière que représente le CNPA, a déclaré P. Bailly. Et si les menaces existent, les moyens de jouer pleinement les opportunités aussi : l’avenir s’ouvre à nous, et il ne faut pas le craindre, bien au contraire. »

Recul du business après-vente

Moment fort de ce congrès, la présentation de l’étude après-vente à l’horizon 2020 commandée par les concessionnaires au cabinet d’étude TCG fait apparaître un recul important de cette activité dans les dix prochaines années. Plusieurs raisons pourraient expliquer ce recul : la baisse du kilométrage moyen parcouru et la stabilité du parc, mais aussi l’espacement de l’entretien préconisé. L’étude montre que l’on peut s’attendre à une baisse du nombre d’opérations (– 16 %) car, en valeur, cette diminution sera en partie freinée par l’augmentation prévisible du taux de la main-d’œuvre liée à la complexification des opérations à réaliser et à l’augmentation probable du prix des pièces de rechange, plus complexes et donc plus coûteuses. Au global, le marché passerait ainsi sous la barre des 30 milliards d’euros en 2020, soit une baisse d’environ 9 % par rapport à 2010.

Partenariat avec l’Ademe

Alors que la facture énergétique de certaines activités comme la carrosserie peut dépasser les 20 000 euros par an, le CNPA s’est engagé avec l’Ademe, à l’occasion de congrès, à une meilleure performance énergétique des entreprises du secteur. Réduire la consommation d’énergie des entreprises passe par la mise en œuvre d’une meilleure performance énergétique de leurs bâtiments et de leurs équipements : éclairage, climatisation, ventilation, cabine de peinture…C’est pour atteindre cet objectif que le CNPA et l’Ademe ont décidé de collaborer dans le cadre d’un partenariat lancé officiellement aujourd’hui lors de Planète Auto. L’objectif sera d’évaluer les gains possibles en matière de consommation d’énergie dans les entreprises des métiers du commerce et des services de l’automobile. Pour ce faire, une grande étude va donc s’appuyer sur 40 audits énergétiques menés dans toute la France. Elle aura pour objectifs de produire des bilans et des chiffres clés sur les enjeux pour l’ensemble de la profession en termes de consommation énergétique et de dresser un panorama des différentes sources de consommation d’énergie pour chaque activité. Dans un second temps, des recommandations conjointes (organisationnelles, d’investissement) permettront d’améliorer la performance énergétique des établissements, de créer un guide de bonnes pratiques par métier et d’établir un programme de sensibilisation/formation à l’énergie des animateurs territoriaux du CNPA et des interlocuteurs environnement dans les groupes automobiles. Au niveau environnement encore, à noter aussi que le CNPA a officialisé avec Marc Collet, directeur adjoint de l’agence de l’Eau Seine Normandie, la reconduction du contrat d’animation “Garage” jusqu’à la fin de l’année 2012.

A noter enfin qu’une convention a été signée entre le CNPA et le ministère de l’Intérieur sur le nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV) afin de continuer à soutenir et à soulager les professionnels sur cette vaste réforme.

Nous vous recommandons

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

L’Association européenne indépendante des éditeurs de données automobiles (ADPA) lance un label de qualité certifiant, au niveau européen, les données de réparation des véhicules fournies par ses sociétés membres.« Au regard...

26/10/2021 | Après-venteService
Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Luc Chatel PFA confirme que l'automobile joue sa survie

Événement

Luc Chatel PFA confirme que l'automobile joue sa survie

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

Plus d'articles