Exclu : Plastic Omnium se lance dans la course à la voiture autonome avec Greenerwave

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Exclu : Plastic Omnium se lance dans la course à la voiture autonome avec Greenerwave

Plastic Omnium accélère encore sa stratégie de diversification en s'associant avec Greenerwave sur le véhicule autonome.

© Greenerwave

Plastic Omnium et la start-up française Greenerwave ont signé un accord exclusif pour développer des radars d’imagerie 4D et les intégrer dans les pièces de carrosserie. Plastic Omnium se positionne ainsi sur le marché du véhicule autonome et les premières applications de série sont attendues à l’horizon 2025-2026.

Greenerwave, une startup deeptech spécialiste du contrôle des ondes électromagnétiques, s’associe avec Plastic Omnium, équipementier automobile Tier 1 présidé par Laurent Burelle, pour créer des radars d’imagerie 4D à la résolution inégalée. Fondée en 2016 par Geoffroy Lerosey et Mathias Fink, et issue de l’Institut Langevin (CNRS, ESPCI), Greenerwave développe notamment des métasurfaces intelligentes. Associées à de l’électronique conventionnelle, elles permettent de transformer les panneaux de carrosserie, comme les pare-chocs, en une antenne à ouverture géante pour radar.

Une technologie avancée qui a un time-to-market court

Le projet a été lancé avec Ronan Stephan, directeur scientifique de Plastic Omnium et il prend désormais une dimension industrielle et commerciale. En effet, les premiers tests sur route sont attendus dès septembre 2022 et l’arrivée sur le marché à l’horizon 2025-2026, ce qui signifie que plusieurs constructeurs ont déjà passé des commandes.

Un bel exemple d'open innovation entre grand groupe et start-up

Le grand groupe industriel et la start-up ont trouvé une belle convergence sur ce projet. Comptant parmi les leaders mondiaux des pare-chocs, Plastic Omnium apporte l’effet d’échelle, le curseur étant positionné sur le mass market, et la maîtrise de la production industrielle. Les deux entreprises partagent aussi le même ancrage géographique, ce qui a facilité les développements comme le soulignent Geoffroy Lerosey et Mathias Fink. En outre, le mode de travail en open innovation a bien fonctionné.

La voiture autonome à un coût maîtrisé

Concrètement, ces radars d’imagerie 4D de très haute résolution surpassent techniquement les performances des radars classiques et en développement pour se rapprocher de celles du Lidar, mais en étant plus économiques et sobres en énergie. En outre, contrairement aux caméras ou aux Lidar, ces radars ne perdent pas en efficacité selon les conditions météorologiques et les éventuels dépôts de poussière. En schématisant, on peut dire que les pare-chocs de Plastic Omnium vont devenir des radars ouvrant la voie à de nombreuses applications sur l’autonomisation de la conduite à un coût maîtrisé. « Les prototypes de véhicules autonomes que vous voyez rouler aujourd’hui fonctionnent bien, mais il y a environ 80 000 euros de matériels rien que sur le toit… Quant au Lidar, le plafond des 500 euros par unité a du mal à être franchi par ceux qui le produisent massivement et les prochaines générations de Lidar ne seront moins chères que parce qu’on a diminué leurs performances », soulignent Geoffroy Lerosey et Mathias Fink.

Nous vous recommandons

"Clause de revoyure : nous attendons que Bruxelles soit réaliste en 2026", Vincent Salimon BMW Group France

"Clause de revoyure : nous attendons que Bruxelles soit réaliste en 2026", Vincent Salimon BMW Group France

A l’occasion d’un point presse de début d’année, BMW Group France a fait un bilan de l’année 2022 plutôt positif et ce malgré la crise. Le constructeur premium poursuit sa stratégie multi-énergies équilibrée tout en...

30/01/2023 | BMW Group FranceMINI
Renault et Nissan reconditionnent leur alliance

Renault et Nissan reconditionnent leur alliance

Le groupe japonais Toyota conserve sa place de numéro n°1 mondial de l'automobile

Le groupe japonais Toyota conserve sa place de numéro n°1 mondial de l'automobile

« 2023 sera l'année du renouveau pour Mitsubishi », avance Patrick Gourvennec (Mitsubishi Motors France)

Vidéo

« 2023 sera l'année du renouveau pour Mitsubishi », avance Patrick Gourvennec (Mitsubishi Motors France)

Plus d'articles