Plongée au cœur du marché VN chinois 2021

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Plongée au cœur du marché VN chinois 2021

La Wuling Hong Guang Mini EV a été la voiture la plus vendue en Chine en 2021.

© Wuling (Canon.5d3.oldfacechen)

Le marché chinois est le plus important au monde. Tous les constructeurs rêvent de dévorer ce gâteau, qui a représenté 26 274 820 véhicules neufs en 2021. Coup de projecteur sur ce pays, grâce aux données d’Inovev et de la CAAM (China Association of Automotive Manufacturers).

Le marché chinois fait rêver tous les constructeurs. Tous veulent prendre une part de cet énorme gâteau, fort de 26 274 820 véhicules neufs écoulés en 2021. Un bilan en hausse de 3,8 % par rapport à 2020 et supérieur de 2 % aux résultats de 2019, selon les données relevées par Inovev et la CAAM (China Association of Automotive Manufacturers). Cette croissance intervient après une période de baisse, puisque les ventes ont dépassé les 28 millions d’unités avant la crise sanitaire. Un tassement bien réel mais qu’il faut peut-être relativiser. En effet, en 2005, les ventes de véhicules neufs atteignaient un peu plus de 5 millions d’unités. Ce marché a donc explosé au cours des quinze dernières années, à l’image de toute l’économie chinoise. Après ce palier de quelques années, il est probable que la tendance enregistrée en 2021 se poursuive pour revenir vers les 28 millions de véhicules d’ici peu. Pour relativiser encore un peu plus le recul des dernières années, il paraît utile de rappeler que le marché mondial a perdu 10 % entre 2019 et 2021, alors que la Chine repartait à la hausse.

39,5 % du marché pour les constructeurs chinois

Les ventes de véhicules neufs se partagent entre constructeurs locaux et coentreprises formées entre groupes chinois et étrangers. Sur le secteur du véhicule particulier, les marques chinoises ont acquis une part de marché de 39,5 % en 2021. Un taux qui grimpe à 46 % en incluant les véhicules utilitaires. La majorité des ventes reste donc entre les mains des coentreprises. Ainsi, le premier acteur du marché est Volkswagen, qui détient 14 % des ventes, devant General Motors (12 %) et Toyota (8 %). Le premier groupe chinois est Geely, avec 7 % des immatriculations de voitures particulières. Il se situe au même niveau que Honda mais se trouve sous la menace de Changan (6 %), qui s’impose comme le deuxième constructeur chinois sur son propre marché. Ce dernier rivalise ainsi avec Renault-Nissan, qui pèse également 6 % des ventes. Derrière ce groupe étranger, figurent les firmes locales Great Wall (5 %), Chery (4 %), SAIC (4 %) et BYD (3 %). Tous ces constructeurs proposent un panel de voitures hétérogène, qui mêle tous les niveaux de qualité et toutes les énergies disponibles.

Marche vers l’électrique

Le nombre important de constructeurs et de marques engendre une offre de véhicules aussi large que variée. L’électrique reste une solution appréciée, notamment grâce aux compétences des marques locales et aux incitations gouvernementales. Des aides qui seront supprimées à la fin de l’année 2022, comme l’a récemment annoncé le gouvernement chinois. Il sera donc intéressant de suivre l’évolution de ces ventes à partir de 2023. En attendant, les automobiles 100 % électriques ont représenté 2 751 755 unités en 2021, soit 13 % du marché des véhicules particuliers. Comme un symbole, la voiture la plus vendue en Chine l’année dernière a été la Wuling Hong Guang Mini EV, sorte de « Kei Car » électrique conçue par la coentreprise SAIC GM Wuling. Cette mini-citadine proposée à partir de 4 000 euros s’est écoulée à 427 685 exemplaires. Au deuxième rang, figure la Volkswagen Lavida, avec 392 056 unités. Cette berline développée sur la plateforme MQB du groupe est spécifique au marché chinois, tout en se rapprochant de la Passat. Elle est équipée de motorisations essence ou d’une propulsion électrique. Enfin, la troisième marche du podium revient au SUV Great Wall Haval H6, immatriculé à 365 930 exemplaires. Derrière ce SUV, se placent l’incontournable Toyota Corolla (319 673 unités) et la Tesla Model 3 (279 882 unités). Ces principales ventes reflètent la diversité d’un marché qui devrait encore s’élargir dans les années à venir. En effet, d’importants constructeurs comme Hyundai-Kia ou Stellantis ne veulent pas rester des acteurs de troisième ordre sur le premier marché mondial.

Volkswagen Lavida

Great Wall Haval H6

Nous vous recommandons

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Au bilan du premier semestre 2022 et du mois de juin, la marque profite de sa stratégie orientée vers le retail. Avec un gain de 4,1 points de parts de marché sur ce canal, Renault engrange de bons résultats malgré la crise et voit...

01/07/2022 | groupe RenaultDacia
Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Plus d'articles