Porsche enregistre des ventes en baisse de 5 % au premier trimestre

Porsche enregistre des ventes en baisse de 5 % au premier trimestre

Porsche recule de 5 % sur le premier trimestre 2022.

© Porsche AG

Porsche vient d’annoncer des ventes en recul de 5 % au cours du premier trimestre 2022. Un résultat qui associe une hausse en Europe à une baisse en Amérique et en Asie.

Porsche a vu ses ventes baisser de 5 % au cours du premier trimestre 2022. La marque a écoulé 68 426 voitures sur les trois premiers mois de l’année, contre 71 986 l’année dernière à la même période. Un résultat qui concentre des tendances opposées en Europe et en Amérique ainsi qu’en Asie. En effet, Porsche a progressé de 18 % en Europe, tandis que ses immatriculations ont chuté de 19 % sur le continent américain et de 10 % sur la zone Asie-Pacifique, Afrique et Moyen-Orient. À l’intérieur de ces grandes régions, les États-Unis enregistrent une baisse de 25 % et la Chine a connu un ralentissement à hauteur de 20 %. La firme relativise cette baisse globale par rapport à un contexte difficile, comme le souligne Detlev von Platen, membre du comité de direction en charge des ventes et du marketing de Porsche. « Dans le contexte des circonstances exceptionnelles qui affectent l’industrie automobile, nos équipes de ventes et nos distributeurs ont bien performé sur le premier trimestre ».

Les SUV toujours demandés

Les ventes de Porsche reposent toujours sur les SUV de la gamme, avec 19 029 ventes pour le Cayenne et 18 329 immatriculations pour le Macan. Le Taycan 100 % électrique représente 9 470 ventes, soit un peu plus que l’iconique 911 (9 327 unités). Derrière, la Panamera arrive à 7 735 exemplaires écoulés, devant 4 536 modèles de la gamme 718. Malgré cette baisse globale de 5 %, la marque reste à un niveau élevé de ventes. L’élargissement des gammes de SUV et de Taycan devrait soutenir ces résultats, même s’il est difficile de prévoir toute évolution en cette période de fortes contraintes sur les approvisionnements.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles