Porsche lance le chantier de son usine verte au Chili

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
Porsche lance le chantier de son usine verte au Chili

Porsche lance le chantier de son usine verte au Chili

L’usine devrait entrer en activité dès la mi-2022. Le constructeur de voitures de sport utilisera les eFuels dans ses propres véhicules à moteur à combustion à compter de cette date.

Le constructeur de voitures de sport Porsche et Siemens Energy se sont associés à plusieurs entreprises internationales (HIF, Enel, ExxonMobil, Gasco et ENAP) afin de construire l’usine Haru Oni destinée à la production de carburant quasiment neutre en CO2 (eFuel) à Punta Arenas, au Chili. « Nous développons et réalisons conjointement la première usine au monde intégrée et commerciale à grande échelle pour la production de carburants synthétiques neutres pour le climat, explique Armin Schnettler, vice-président exécutif New Energy Business chez Siemens Energy. Dans le sud du Chili, nous mettons en œuvre l’un des projets les plus passionnants de l’industrie énergétique pour l’avenir et faisons avancer la décarbonisation du secteur de la mobilité. Cela signifie que nous apportons une contribution importante et rapidement efficace à la réduction des émissions de CO2 dans le secteur des transports ».

Selon les chiffres avancés par Porsche, les eFuels permettront de réduire jusqu’à 90 % les émissions de CO2 d’origine fossile des moteurs à combustion. Les premières productions de carburant en provenance du Chili seront utilisées pour les voitures de course participantes à la Porsche Mobil 1 Supercup à partir de 2022.

L’usine pilote, en cours de construction, devrait produire environ 130 000 litres d’eFuels en 2022. La capacité sera ensuite augmentée en deux étapes pour atteindre environ 55 millions de litres en 2024 et environ 550 millions de litres en 2026. Le Chili s’est fixé des objectifs ambitieux dans le cadre de sa stratégie nationale de l’hydrogène vert. Le pays prévoit une capacité d’électrolyse de 5 gigawatts d’ici à 2025, puis de 25 gigawatts d’ici à 2030. Son objectif est de produire l’hydrogène le moins cher du monde et de devenir un exportateur majeur d’hydrogène vert et de ses dérivés.

Nous vous recommandons

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Alors que le constructeur tricolore vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre, enregistrant un chiffre d’affaires en repli de 13,4 %, Renault Group évalue sa perte de production automobile liée au manque de...

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

Kia EV6 : l’électrique qui casse les codes dès 47 990 euros

Kia EV6 : l’électrique qui casse les codes dès 47 990 euros

Plus d'articles