Enquête

Pour une recharge de secours, appelez E-Gap !

Pour une recharge de secours, appelez E-Gap !

© E-Gap

Afin d’assurer l’itinérance électrique des conducteurs de VE en attendant un réseau capable de répondre à l’ensemble des besoins de charge, l’entreprise italienne E-Gap fournit un service de branchement mobile s’adressant aux particuliers comme aux professionnels.

Avec leur flocage vert, gris et noir, les fourgons blancs d’E-Gap ne passent pas inaperçus ! Dans les rues de Paris, qu’ils sillonnent depuis quelques semaines, ces véhicules livrent aux utilisateurs de véhicules électriques le complément de recharge qui leur fait défaut. Comment ? En transportant un système de recharge rapide délivrant jusqu’à 80 kW DC de puissance pour une capacité de 80 kWh de batteries et jusqu’à 110 kWh dès l’année prochaine. De ce fait, « la borne vient au client et non l’inverse », explicite Frédéric Courneau, directeur général France d’E-Gap.

C’est d’ailleurs lui qui nous narre les prémices de l’aventure de cette société italienne créée en 2018. Au commencement, il y a le fondateur, Eugenio de Blasio. Celui-ci a l’idée d’un système de borne de recharge sur roues lorsqu'un membre de sa famille est tombé en panne d’énergie avec une Smart électrique. Parallèlement, Frédéric Courneau, alors en poste chez PSA à l’époque, pense à la même initiative. C’est donc tout naturellement que leurs chemins ont fini par se croiser après le démarrage de l’activité d’E-Gap à Milan et à Rome avec un ou deux véhicules par ville. Ensemble, ils ont mené la première exportation de l’entreprise au sein de la capitale française, l’Hexagone se plaçant comme un marché attractif avec ses ventes de VE représentant 10 % des immatriculations de véhicules neufs. « Aujourd’hui, les solutions E-Gap se retrouvent à Bologne, Turin et même bientôt Madrid, Munich, Londres et Amsterdam », affirme Frédéric Courneau.

Uberisation de la recharge

À l’heure du verdissement massif des flottes, la stratégie commerciale d’E-Gap a d’ailleurs débuté avec le BtoB « afin de démarrer avec un nombre de véhicules utilisateurs important, allant des VP aux VU et, prochainement, les bus et les camions », admet Frédéric Courneau. « Nous uberisons ainsi la recharge pro car nous remarquons un réel intérêt, notamment pour la livraison dernier kilomètre, certains VUL n’ayant pas toujours l’autonomie suffisante pour faire l’intégralité de leur tournée », ajoute le DG. De même, « E-Gap répond aux besoins des artisans qui ne peuvent pas se garer loin de leurs chantiers pour se recharger ou aux chauffeurs de taxis et VTC qui doivent optimiser leur planning. » Un gain de temps également assuré par un parcours clients facilité puisqu’il suffit de télécharger l’application E-Gap (gratuite sur Apple et Android) puis de renseigner ses coordonnées bancaires et celles de son véhicule, de le géolocaliser et de laisser la trappe de celui-ci ouverte si l’utilisateur n’est pas présent durant l’opération.

E-Gap prévoit de déployer une douzaine de fourgons de recharge supplémentaires à Paris d’ici à la fin de l’année ainsi que de s’établir à Bordeaux cet été, puis Lyon et Marseille en 2022, et d’autres villes en 2023. Outre ce rayonnement européen, l’entreprise œuvre pour le développement interne de batteries avec plus de puissance. « Nous avons aussi à l’étude d’utiliser, à l’avenir, des batteries de seconde vie, et pourquoi pas de fabriquer, à terme, notre propre énergie grâce à des produits toujours plus modulables », imagine Frédéric Courneau.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le magazine 276 de L'Automobile & L'Entreprise

Nous vous recommandons

TotalEnergies et Bornes Solutions veulent développer la recharge électrique dans les immeubles

TotalEnergies et Bornes Solutions veulent développer la recharge électrique dans les immeubles

TotalEnergies et Bornes Solutions annoncent avoir conclu un partenariat pour accélérer le déploiement de bornes de recharge pour les véhicules électriques dans les résidences collectives.Bornes Solutions, qui accompagne depuis quinze...

Avec Karhoo (Mobilize), le groupe Accor enrichit en solutions de mobilité son programme de fidélité ALL

Avec Karhoo (Mobilize), le groupe Accor enrichit en solutions de mobilité son programme de fidélité ALL

Automobile : tout ce qui va changer à partir du 1er juillet

Automobile : tout ce qui va changer à partir du 1er juillet

Les 27 États membres de l'Union européenne approuvent la fin des véhicules thermiques en 2035

Les 27 États membres de l'Union européenne approuvent la fin des véhicules thermiques en 2035

Plus d'articles