Pourquoi la France n'en a pas fini avec les centrales à charbon ?

Bérislav KOVACEVIC

Sujets relatifs :

Pourquoi la France n'en a pas fini avec les centrales à charbon ?

Pourquoi la France n'en a pas fini avec les centrales à charbon ?

Comme toujours, et malgré les annonces officielles récentes de fermeture des 5 centrales à charbon en France d’ici 2022, la réalité sociale et économique est bien différente. Même si les 5 centrales à charbon françaises n’ont produit que 1,8 % de la production d’énergie globale (car elles ne représentent que 2,3 % de la puissance avec leurs 3 gigawatts), leur arrêt pose plusieurs problèmes à cause de :

  • la requalification des salariés à court terme qui pourrait coûter environ 5 milliards avec le démantèlement des installations,
  • la gestion des grands pics de froid, notamment en Bretagne essentiellement alimentée par l’une des 5 centrales,
  • le retard des énergies renouvelables (éolien et photovoltaïque),
  • la fermeture des centrales à fioul,
  • la fragilité de 1/3 du parc nucléaire…

Quand on sait en plus que la Cour des Comptes a estimé à 500 milliards le coût global de la transition énergétique d’ici 2040, on peut légitimement se demander si la France a les moyens d’y arriver !

Nous vous recommandons

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

En partenariat avec votre Fleet & Mobility Managers Club, TotalEnergies a organisé un atelier avec des gestionnaires de parc sur la station HPC de dernière génération de Limours-Janvry. L’occasion d’appréhender concrètement...

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Plus d'articles