PPG se transforme pour évoluer avec le marché de la carrosserie

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
PPG se transforme pour évoluer avec le marché de la carrosserie

PPG s'adapte aux évolutions du marché de la carrosserie en s'appuyant sur ses atouts, à l'image de la machine de préparation automatique de teintes MoonWalk.

© PPG

Le fabricant de peinture PPG fait évoluer son organisation et ses services pour répondre aux évolutions du marché de la carrosserie. La firme exploite notamment ses atouts techniques pour se positionner dans les centres de reconditionnement VO, tandis que l’année 2022 devrait être marquée par l’arrivée d’un logiciel de gestion de l’atelier.

L’évolution profonde du marché de la carrosserie nécessite une adaptation de tous ses acteurs. PPG en fait partie. Le fabricant de peinture initie sa transformation tout en conservant ses bases. Cependant, le changement le plus symbolique reste le départ de Bernard Lanne. Le président de l’activité Refinish transmet le flambeau à Tanguy Varenne, qui exerçait jusqu’à présent dans la division Bâtiment du groupe. Au-delà de cette succession, PPG insiste sur le fait que ces changements sont bien une transformation et non une restructuration. « La présence humaine auprès de nos clients est capitale. Nous n’avons pas de distribution intégrée, ni de réseau de carrossiers, ce n’est pas notre job. Nous devons avoir les produits et services demandés par le marché », explique Bernard Lanne. Depuis trois ans, le groupe a constitué une force commerciale et technique aux réseaux constructeurs. Un élément parmi d’autres qui a favorisé l’entrée de PPG dans plusieurs projets de centres de reconditionnement VO, à l’image de ceux des groupes Dubreuil et plus récemment du CRVO d’Emil Frey France. Une présence qui devrait se poursuivre sur les futurs sites complémentaires prévus par le groupe de distribution. Sans s’éloigner des carrossiers indépendants, le fabricant de peinture poursuivra donc son développement sur ce secteur en pleine croissance.

Resserrer les liens avec les clients

La firme prépare l’année 2022 avec la volonté de renforcer ses liens avec ses clients. Un objectif qui passe par une présence physique sur le terrain. « En renforçant le support humain et technique, nous apportons une vraie valeur ajoutée », confirme Tanguy Varenne. Cette valeur ajoutée prend aujourd’hui la forme d’une offre globale, composée de produits, de matériel, de process et de services. Un ensemble pensé pour optimiser l’organisation d’un atelier. Le fabricant propose ainsi des méthodes de réparation précises selon le type de défaut. Des procédés minutés et dont les coûts sont chiffrés. Cette approche s’intègre dès la conception d’un projet, avec une formation sur site et un suivi après le lancement de l’activité. La firme profite notamment de ses produits dont la base est 100 % hydrodiluable et de sa machine de préparation automatique des teintes MoonWalk. Une pierre supplémentaire devrait être ajoutée à cet édifice au cours de l’année 2022, avec la naissance de PPG Linq. Encore à l’état de projet avancé, ce logiciel fera dialoguer tous les outils et équipements de l’atelier pour coordonner l’activité en temps réel. « Ce futur environnement digital permettra de tout relier et il pourra être connecté aux principaux DMS des carrossiers », souligne Thomas Richin, responsable marketing de PPG Refinish France. Un type de logiciel qui commence à s’imposer dans les ateliers les plus performants, à l’image de Repair Soft, logiciel développé par Romuald Rozet au sein de ses carrosseries CDR Group et intégré dans la nouvelle gamme de cabines connectées de Weinmann.

Nous vous recommandons

La Toyota Yaris reste la voiture la plus produite en France

La Toyota Yaris reste la voiture la plus produite en France

La Toyota Yaris conserve son titre de voiture la plus produite en France. Le résultat d’une stratégie à long terme du constructeur japonais, qui a de quoi faire réfléchir de nombreux autres acteurs.Toyota vient de communiquer le...

Michel Maggi renouvelé à la tête du GNCO

Michel Maggi renouvelé à la tête du GNCO

Volkswagen France : « Il y a une très forte demande en BtoB pour nos modèles électrifiés », se félicite Gerrit Heimberg

Volkswagen France : « Il y a une très forte demande en BtoB pour nos modèles électrifiés », se félicite Gerrit Heimberg

Michelin et les start-up Part 1 : Carbios accélère sur le recyclage des plastiques

Michelin et les start-up Part 1 : Carbios accélère sur le recyclage des plastiques

Plus d'articles