Présidentielle 2022 : nouveau bonus/malus, adieu TVS et ZFE... L'automobile de demain selon Nicolas Dupont-Aignan

Leslie Auzèmery

Sujets relatifs :

, ,
Présidentielle 2022 : nouveau bonus/malus, adieu TVS et ZFE... L'automobile de demain selon Nicolas Dupont-Aignan

© Affiche de campagne

Alors que le premier tour de l'élection présidentielle approche – il aura lieu le 10 avril prochain – L’Automobile & L’Entreprise a recensé les principales mesures avancées par les candidats sur le thème de l'industrie et de l'univers automobile pour comprendre quel monde de la mobilité nous réservera le ou la futur(e) président(e).

Bio Express

Fondateur du parti politique Debout la République, l’actuel député de la 8e circonscription de l’Essonne prône « la fin du harcèlement contre les automobilistes ». Nicolas Dupont-Aignan débute sa vie professionnelle comme sous-préfet et après un bref passage en cabinets ministériels. Il a également été maire d’Yerres, trois fois réélu à plus de 80 % des voix.

Trois mesures phares

  • Remplacement de 10 millions de véhicules les plus énergivores en 10 ans par le biais d’un nouveau bonus-malus favorable aux véhicules électriques et peu polluants.
  • Fin de la taxe sur les véhicules de société pour les véhicules produits en France.
  • Suppression des restrictions de circulation liées à l’extension des zones à faibles émissions

Sa vision

Nicolas Dupont-Aignan estime que les automobilistes sont financièrement et fiscalement « harcelés ». Pour alléger les contraintes qui pèsent sur eux, il souhaite supprimer plusieurs dispositifs, à l’instar des péages à l’horizon 2028, des zones à faibles émissions, du permis à points, ou encore de la TVS pour les véhicules produits en France. Il veut aussi rendre le prix de la carte grise déductible des impôts pour les véhicules Made in France. Sur la question de la transition énergétique, le candidat souhaite un nouveau dispositif de bonus/malus afin de remplacer en 10 ans 10 millions de véhicules polluants. Nicolas Dupont-Aignan entend accompagner également le déploiement de la recharge rapide sans détailler de plan plus précis. En parallèle, il appelle de ses vœux des tests anti-pollution en conditions réelles et l’interdiction totale de la circulation des poids lourds sur les autoroutes de 7 heures à 22 heures les jours de grandes affluences afin de lutter contre les bouchons provoqués par les camions en transit. Enfin, sur l’énergie, Nicolas Dupont-Aignan soutient le maintien du nucléaire à 70 % de la production d’électricité et veut poursuivre la recherche vers un nucléaire 100 % propre.

Nous vous recommandons

Nissan ouvre les commandes de Juke Hybrid à partir de 31 450 euros

Nissan ouvre les commandes de Juke Hybrid à partir de 31 450 euros

Nissan ouvre les commandes de son Juke Hybrid le 1er juin sur le marché français. Les tarifs débutent à 31 450 euros et vont jusqu’à 34 700 euros pour la Première Edition.Nissan s’apprête à ouvrir les commandes de son Juke Hybrid...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Lancia cible six pays d’Europe et 50 % de ventes en ligne

Lancia cible six pays d’Europe et 50 % de ventes en ligne

Plus d'articles