Prix des carburants : la remise de l'État prolongée jusqu'à début décembre

Prix des carburants : la remise de l'État prolongée jusqu'à début décembre

Le remise de 0,18 € TTC/l est prolongée jusqu'à la fin de l'été. Son montant diminuera ensuite. (image d'illustration)

© IADE-Michoko - Pixabay - CC

La remise à la pompe consentie par l'État pour tenter de contenir la hausse des prix des carburants sera prolongée jusqu'à fin septembre. Le montant de cette aide deviendra ensuite dégressif avant que celle-ci ne disparaisse d'ici à la fin de l'année a annoncé le gouvernement.

À l'heure où les grands départs en vacances s'organisent et que des milliers de Français s'apprêtent à prendre la route, l'État a confirmé que sa remise exceptionnelle sur les prix des carburants à la pompe allait perdurer tout l'été et au-delà.

D'un montant de 15 centimes d'euro hors taxe par litre consommé (0,18 €/l TTC) cette ristourne devait initialement disparaître au 31 juillet. À l'issue du conseil des ministres du 7 juillet dernier, le gouvernement a confirmé que cette remise « applicable à tous les produits énergétiques à usage carburant, qu'ils soient taxés ou non » sera prolongée « jusqu'à fin septembre. » Pour mémoire, depuis le 1er avril dernier, les prix – toujours plus élevés – affichés à la pompe dans les stations-service tiennent comptent de cette ristourne.

Une remise dégressive dont la disparition est actée

Fin septembre, cette remise sur les prix des carburants qui profite à l'ensemble des automobilistes en France métropolitaine « sera progressivement mise en extinction » a clairement indiqué l'exécutif. Ainsi, son montant ne sera plus que de 12 centimes d'euro TTC par litre acheté en octobre, puis 6 centimes TTC en novembre. Ce dispositif d'aide sera ensuite mis en sommeil au 1er décembre.

Selon les projections du gouvernement, cette mesure d'urgence ainsi que la création d'une indemnité carburant pour les travailleurs devraient impacter le déficit public à hauteur de 4,6 milliards d'euros pour l'année 2022.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Renault Group propulse sa marque sportive Alpine sur le chemin de l'électrification

Renault Group propulse sa marque sportive Alpine sur le chemin de l'électrification

Plus d'articles