ProovStation et Michelin font cause commune sur l'inspection des véhicules

Yelen BONHOMME-ALLARD
ProovStation et Michelin font cause commune sur l'inspection des véhicules

ProovStation et Michelin font cause commune sur l'inspection des véhicules

La technologie Michelin QuickScan, solution initialement dédiée au poids lourd, s’adapte désormais aux besoins automobiles lors de l’inspection des pneus. Un gain en temps et en coûts pour Proovstation, leader européen de l’inspection automatisée.

Déjà positionné sur le marché de l’inspection automatique des véhicules, ProovStation enrichie ses services grâce à l’expertise de Michelin et sa solution QuickScan. Cette technologie, initialement dédiée au marché du poids lourd, permet un contrôle automatique, instantané et plus précis de l’usure des pneus à l’aide d’un scanner positionné au sol. Adapté pour la première fois à l’automobile, celui-ci est opérationnel selon tous les types et marques de pneus et de véhicules.

Gain de temps des opérations

Grâce à ce partenariat, ProovStation et Michelin promettent une réduction du temps alloué à la vérification des véhicules. De fait, si auparavant le processus de contrôle était réalisé manuellement et nécessitait une demi-heure de travail, dorénavant les délais sont réduits à moins d’une minute pour l’ensemble du véhicule. Outre le gain de temps, cette mutualisation des technologies permet également une réduction des coûts.

« Cette innovation mondiale commune nous permet de garantir la réalisation d’inspections à un niveau de qualité, une vitesse et un coût unitaire inégalés », confirme Cédric Bernard, CEO de ProovStation. « Cette nouvelle offre est une démonstration de notre capacité à utiliser les données de mobilité via l’intelligence artificielle pour apporter des services innovants aux clients », complète Anton Thomas, directeur des services de mobilité connectée de Michelin.

Nous vous recommandons

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

À compter du 28 octobre prochain, le constructeur suédois sera introduit à la Bourse de Stockholm. Avec une valorisation comprise entre 16 et 20 milliards d'euros, la marque mettra sur le marché des actions représentant jusqu’à 24 %...

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Plus d'articles