PSA Peugeot Citroën : "trois actionnaires de poids pas nécessairement d'accord sur tout".

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

PSA Peugeot Citroën :

PSA Peugeot Citroën : "trois actionnaires de poids pas nécessairement d'accord sur tout".

Dans le cadre d’une réflexion "sur la nouvelle doctrine de l’Etat actionnaire", la commission des finances du Sénat a auditionné David Azéma, commissaire aux participations de l’Etat et directeur général de l’Agence des participations de l’Etat (APE).

Le patron de l’APE a rappelé que "les Etats ont intérêt à utiliser l’intervention en fonds propres pour assurer les fleurons de l’industrie nationale. L’Agence des Participations de l’Etat produit 4 milliards de dividendes par an."

A propos de l’entrée de l’Etat français dans le capital de PSA Peugeot Citroën via l’APE, David Azéma déclare : "Nous ne sommes engagés en rien à nous concerter et à nous mettre d’accord" entre la famille Peugeot, actionnaire historique du constructeur automobile français, l’État français et le groupe chinois Dongfeng". Et d’ajouter : "Vous allez avoir une société qui est véritablement non co-contrôlée, dans laquelle vous n’avez pas de concert de contrôle mais trois actionnaires de poids qui ne seront pas nécessairement d’accord sur tout".

L’Etat français exige en retour plusieurs principes de gouvernance, que David Azéma explique en ces termes : "Les ministères concernés sont évidemment aux premières loges des opérations industrielles et de restructuration qui s’opèrent dans le groupe PSA, en veillant à ce que les intérêts nationaux soient les mieux préservés sous les contraintes de restructuration."

Rappelons que la famille Peugeot, l’Etat français et le constructeur chinois Dongfeng devraient contrôler PSA à hauteur de 14% de chacun dans le capital. La restructuration sera au final validé par un vote de l’assemblée générale du groupe début avril.

Nous vous recommandons

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Au bilan du premier semestre 2022 et du mois de juin, la marque profite de sa stratégie orientée vers le retail. Avec un gain de 4,1 points de parts de marché sur ce canal, Renault engrange de bons résultats malgré la crise et voit...

01/07/2022 | groupe RenaultDacia
Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Plus d'articles