PSA soutient le Québec dans les véhicules électriques

Séverine Fontaine
PSA soutient le Québec dans les véhicules électriques

PSA soutient le Québec dans les véhicules électriques

Le gouvernement du Québec, en partenariat avec des sociétés françaises et québécoises, investit dans un projet d’entreprise de R&D spécialisée dans les composants pour véhicules électriques.

Après avoir levé 420 millions de dollars pour l’électrification des transports, le Québec investit dans un projet d’entreprise de recherche et développement spécialisée dans les composants pour véhicules électriques. Ce projet est soutenu par des entreprises françaises et québécoises, telles que le groupe français PSA Peugeot-Citroën, la PME française Exagon Motors, Investissement Québec et IndusTech, une filiale d’Hydro-Québec agissant comme des actionnaires. « Mon gouvernement entend faire du Québec un chef de file en matière d’électrification des transports, explique le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard. Notre engagement dans le projet annoncé aujourd’hui et le Plan d’action en électrification des transports 2015-2020 constituent un pas de plus dans le développement du secteur de l’auto électrique et permettront d’étendre la culture d’innovation au Québec. »

PSA apportera son expertise

Le gouvernement du Québec investira 10 millions de dollars et prêtera à l’entreprise 6 millions. S’ajoute à cela la contribution de 4 millions de dollars d’Hydro-Québec en plus de ses services pour développer une motorisation électrique. PSA Peugeot-Citroën apportera son expertise pour l’intégration de ces composants, dont il deviendrait le principal client pour la diffusion mondiale. « Cet accord avec Investissement Québec, Exagon Motors et Hydro-Québec démontre l’agilité de notre groupe à saisir toutes les occasions qui contribuent à renforcer son avance technologique, commente Carlos Tavares, président du directoire de PSA. Ce partenariat souligne également l’intérêt de notre entreprise pour le développement de composants pour véhicules hybrides et électriques de haute performance. »

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Plus d'articles