Quand Midas mensualise l'entretien automobile

Mohamed AREDJAL

Sujets relatifs :

,
Quand Midas mensualise l'entretien automobile

Quand Midas mensualise l'entretien automobile

Midas veut simplifier la maintenance automobile et invente le premier contrat d’entretien multimarque. Un service innovant de l’enseigne du groupe Mobivia, qui s’affirme plus que jamais comme un concurrent des réseaux constructeurs.

Petite révolution chez Midas : depuis quelques jours, le réseau de fast-fitters propose à ses clients un nouveau contrat d’entretien multimarque. Présentée lors du dernier Salon Equip Auto, l’offre, conçue en partenariat avec Icare, est aujourd’hui disponible dans l’ensemble des garages de l’enseigne pour les véhicules âgés de moins de 7 ans et affichant moins de 100 000 kilomètres.

Deux formules « Mini KM » et « Maxi KM »

La couverture Midas prend en charge les révisions périodiques, les pièces d’usure courantes (hors pneumatiques) ainsi que l’assistance dépannage/remorquage toutes pannes. Les automobilistes souscripteurs bénéficient aussi d’une remise de 15 % sur les pièces non incluses au contrat.

Ce nouveau service se décline en deux formules d’une durée modulable de deux à cinq ans destinées aux « petits » et « gros » rouleurs. Pour les premiers, le contrat s’articule autour d’un forfait fixe (compris entre 15 et 25 euros) et d’une facturation de 3 centimes d’euro par kilomètre parcouru. L’offre est alors couplée à l’équipement d’un boîtier Xee pour enregistrer les trajets effectués chaque mois. La seconde formule propose des mensualités fixes adaptées au palier annuel de kilométrage choisi par l’automobiliste.

Ajustée en fonction du modèle et du kilométrage de chaque véhicule, la tarification mensuelle du contrat d’entretien Midas devrait au final être comprise 35 et 80 euros en moyenne. Un coût de 20 à 25 % inférieur aux prix pratiqués par les réseaux constructeurs selon le fast-fitter.

Objectif : 11 000 à 22 000 ventes en 2016

Plutôt innovante dans le paysage de la réparation et de la maintenance automobiles, cette nouvelle prestation s’inscrit dans la stratégie de Midas, qui veut se positionner comme une alternative aux réseaux de marque. Elle doit notamment permettre à l’enseigne de gagner de nouvelles parts de marché chez les automobilistes dont la garantie constructeur arrive à terme.

« Avec ce nouveau contrat, nous proposons à nos clients de simplifier l’entretien automobile et d’éviter les mauvaises surprises. La maintenance régulière de leur véhicule leur permet, en outre, de bénéficier d’économies importantes » indique Cédric Harivel, directeur marketing de Midas Europe.

Pour assurer le déploiement de ce service dans l’ensemble de ses 343 centres, Midas a organisé en mars dernier quatre journées pour former ses équipes au processus de commercialisation du contrat d’entretien. « C’est une prestation nouvelle pour notre réseau qui nécessite une vente par étape » souligne Bertrand Cormier, directeur général de Midas France. L’enseigne du groupe Mobivia n’en reste pas moins ambitieuse et table sur « une ou deux ventes de contrat par semaine dans chaque centre », soit 11 000 à 22 000 contrats environ d’ici à la fin de l’exercice.

Nous vous recommandons

François Mondello, patron de la FFEA, souhaite une expertise durable et responsable

François Mondello, patron de la FFEA, souhaite une expertise durable et responsable

Dans le cadre d’une tribune à destination des experts en automobile, François Mondello appelle la profession à exercer de manière durable et responsable... à la demande des assureurs.Dans le cadre de la présentation de ses vœux à...

03/02/2023 | Expertise
Mobilians et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’unissent pour le recrutement dans les services de l’automobile et de la mobilité

Mobilians et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’unissent pour le recrutement dans les services de l’automobile et de la mobilité

Wessels+Müller arrive en Italie

Wessels+Müller arrive en Italie

Autobacs accompagne les clients des voitures dites « classiques »

Autobacs accompagne les clients des voitures dites « classiques »

Plus d'articles