Questions à : Amélie Paviet, directrice marketing rechange automobile chez NTN-SNR

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Questions à : Amélie Paviet, directrice marketing rechange automobile chez NTN-SNR

Questions à : Amélie Paviet, directrice marketing rechange automobile chez NTN-SNR

Fabricant majeur de roulements, NTN-SNR estime ses positions en rechange bien en dessous de leur potentiel. Une situation que l’industriel cherche à corriger avec l’accroissement de son offre produits et l’arrivée d’une gamme B.

Décision Atelier : Question d’actualité, Jean-François Debrosse, vice-président de la rechange, vient de quitter ses fonctions six mois seulement après sa nomination. Qu’est-ce qui n’a pas collé ?
Amélie Paviet : La greffe n’a tout simplement pas pris entre Jean-François et l’entreprise. C’est le constat qu’ont fait les deux parties, qui se sont quittées en excellents termes. Cela n’enlève rien aux qualités de Jean-François.

DA : Le poste est donc revenu à une personne promue en interne. Un choix qui aurait pu intervenir avant, non ?
AP : L’idée première était de recruter une personne de l’extérieur qui aurait pu apporter, du fait de son expérience, une autre vision, des éléments nouveaux. Ça a d’ailleurs été le cas avec Jean-François Debrosse, qui a évoqué des pistes sur lesquelles nous allons nous appuyer.

DA : Que représente la rechange chez NTN-SNR ?
AP : Elle représente, au niveau de l’Europe, 15 % du chiffre d’affaires du pôle automobile du groupe. Nous avons clairement l’objectif d’accroître cette part. Nous devons avoir sur la rechange les mêmes parts de marché que nous avons en première monte.

DA : Idéalement, combien devrait peser la rechange ?
AP : Je dirais autour de 25 %. Il y a encore du travail et beaucoup d’ambitions.

DA : Comment y parvenir ?

AP : Par l’élargissement naturel de notre offre, mais aussi par la diversification vers des gammes de pièces mécatroniques. Dans tous les cas, nous souhaitons rester dans le domaine d’expertise de l’industriel que nous sommes.

DA : Jean-François Debrosse avait évoqué l’idée du lancement d’une seconde marque…
AP : En effet. Nous travaillons depuis pas mal de temps sur une gamme courte de roulements de roue spécialement conçue pour répondre aux besoins d’une offre dépositionnée. Cette gamme est commercialisable et se destine à des marques privées de distribution ou à une seconde marque interne qui apparaîtra dans les prochains mois. Elle a été développée avec un cahier des charges SNR. Nous sommes un cran en dessous du premium. Mais ce n’est pas du low cost. Nous sommes en discussion avec des distributeurs à ce sujet.

Nous vous recommandons

First Stop lance les jours zen de l'automne

First Stop lance les jours zen de l'automne

Le réseau dévoile sa nouvelle campagne de promotions sur les pneumatiques, les services atelier et le contrôle technique.First Stop démarre sa compagne automnale baptisée Les jours zen. Jusqu'au 20 novembre, le réseau propose une large...

22/10/2021 | First StopRéseaux
La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

Indra accompagne la digitalisation des entreprises de la filière du recyclage automobile

Indra accompagne la digitalisation des entreprises de la filière du recyclage automobile

Un siècle de mobilisation pour la FNA

Un siècle de mobilisation pour la FNA

Plus d'articles