Rachat de LeasePlan par ALD : la Commission européenne donne son feu vert

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Rachat de LeasePlan par ALD : la Commission européenne donne son feu vert

La Commission européenne vient d'autoriser le rachat de LeasePlan par ALD Automotive.

© D.R.

Sans surprise malgré un léger décalage du calendrier, la Commission européenne vient de donner son aval au rachat de LeasePlan par ALD Automotive. L’opération doit être clôturée au premier trimestre 2023 et porte sur un montant de 4,9 milliards d’euros.

La Commission européenne vient d’autoriser le rachat de LeasePlan par ALD Automotive, une giga fusion dans le panorama du financement. Bruxelles craignait que « l'opération, telle que notifiée initialement, ne réduise considérablement la concurrence sur les marchés du crédit-bail opérationnel en Tchéquie, en Finlande, en Irlande, au Luxembourg, en Norvège et au Portugal ».

ALD a levé les points de concurrence bloquants pour la Commission européenne

Les autorités européennes avaient donc ouvert une enquête à laquelle ALD a apporté plusieurs réponses. Parmi les principales mesures correctives réalisées par ALD, on trouve la cession de ses activités de crédit-bail opérationnel en Irlande, en Norvège et au Portugal, ainsi que les activités de LeasePlan en Tchéquie, en Finlande et au Luxembourg, avec leurs actifs, leurs contrats et leurs salariés. « Cela permettra à un acquéreur de gérer durablement les activités cédées en tant que force concurrentielle viable sur les marchés respectifs », précise un communiqué.

De surcroît, ALD propose de « fournir des services de transition, notamment du temps pour le changement de marque, l'accès aux services informatiques ou l'accès à la plateforme de vente de voitures d'occasion, pendant une période transitoire de deux ans au maximum, susceptible d'être prolongée d'une année supplémentaire au maximum ».

Vers un renaming des produits commerciaux de tout le groupe ?

La transaction porte sur 4,9 milliards d’euros et ALD et LeasePlan entendent créer un « acteur mondial de premier plan » fort d'une flotte de 3,5 millions de véhicules. La filiale de Société Générale, qui a enregistré de très bons résultats au premier semestre 2022, compte assurer le closing de l’opération au premier trimestre 2023. Au-delà des traditionnels enjeux d’intégration opérationnelle, il reste à savoir quels seront les choix en termes d’appellation commerciale des produits du nouvel ensemble. Si la marque LeasePlan va s’effacer, une source proche du dossier nous indique que ce pourrait être l’occasion d’une vaste opération de renaming pour tout le groupe.

Nous vous recommandons

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Décidemment, pas si facile de disrupter le secteur automobile… Nouvel entrant dans la ronde des constructeurs automobiles électriques, Rivian est contraint d’effectuer un premier plan social.Tout nouveau tout beau, mais le chemin est...

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Vu sur les réseaux sociaux

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Plus d'articles