Recharge électrique : 53 nouveaux points de charge sur les autoroutes Vinci

Recharge électrique : 53 nouveaux points de charge sur les autoroutes Vinci

Aire de Narbonne Vinassan-Nord (A9) et Aire de Sorgues (A7).

© Vinci Autoroutes

Le réseau autoroutier, dans le cadre de son plan Ambition Environnement 2030, continue à équiper ses aires de services en infrastructures de recharge. Objectif : contribuer au développement des mobilités décarbonnées et faciliter l'itinérance, une condition sine qua non au déploiement massif du véhicule électrique.

Ces dernières semaines, 53 points de recharge supplémentaires ont été mis en service sur onze aires de services du réseau Vinci Autoroutes ainsi que sur le parking de covoiturage d'Orléans Nord. Parmi ces nouvelles infrastructures, 38 sont des ultra-rapides. Gérées et exploitées par Vinci Autoroutes ou par ses partenaires commerciaux, ces nouvelles bornes sont disponibles 24h/7j. Elles viennent densifier le maillage du réseau VINCI Autoroutes qui, avec 348 points de recharge en service sur 99 aires soit près de 6 aires sur 10, s'inscrit aujourd’hui le réseau autoroutier le mieux équipé en France. 100 % de ses aires devraient être équipées d'ici 2023.

Les aires concernées sont :

  • sur l’A7 : Lançon-de-Provence Est et Ouest (dont 4 points ultra-rapides) ainsi que Sorgues (dont 6 points ultra-rapides, > 150 kW) ;
  • sur l’A9 : Narbonne Vinassan-Nord (dont 6 points ultra-rapides) ainsi que Béziers Montblanc Sud et Nord (avec une borne de 50 kW chacune) ;
  • sur l’A10, en direction de la façade atlantique : Poitou-Charentes Nord (dont 4 points ultra-rapides) ainsi que Val Neuvy (une borne de 50 kW) et le parking de covoiturage d’Orléans Nord qui dispose notamment de 6 points ultra-rapides ;
  • sur l'A71 : Bourges Sainte-Thorette (dont deux ultra-rapides) et Chaumont-sur-Tharonne (une borne de 50 kW) ;
  • sur l'A355 : l’aire de la Bruche sur le nouveau contournement Ouest de Strasbourg, avec notamment 6 points de charge ultra-rapides.

Chacune des stations électriques propose a minima un point de recharge universel avec trois connecteurs (type 2, combo 2 et CHAdeMO) adaptés à tous les véhicules. Elles proposent également une assistance téléphonique pour accompagner les utilisateurs qui en auraient besoin. Le paiement se fait soit par carte prépayée ou badge via l’un des principaux opérateurs de mobilité offrant des abonnements, soit à l’acte par carte bleue pour les bornes affichant le logo Vinci Autoroutes, ou par smartphone pour les bornes des partenaires. L’ensemble de ces nouveaux points de recharge sont géolocalisés sur l’application Ulys, qui recense aujourd’hui plus de 33 000 bornes en France. Le paiement de la recharge est possible à l’acte.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

Plus d'articles