Recharge électrique : Visa souhaite des paiements standardisés

Recharge électrique : Visa souhaite des paiements standardisés

Connu mondialement comme entreprise spécialiste dans les paiements digitaux, Visa interpelle le secteur de la recharge, réclamant l’intégration de normes de paiement interopérables afin d’offrir une plus grande facilité d’utilisation aux conducteurs de véhicules électriques ou électrifiés.

« Notre mission est de connecter le monde via un réseau de paiements innovant, pratique, fiable et sécurisé, permettant aux individus, aux entreprises et aux économies de prospérer. Nous considérons [donc] que l’accessibilité est essentielle à l'avenir des flux monétaires », clame Visa dans un communiqué. Compte tenu de cette philosophie, la société lance aujourd’hui un appel pour rendre les systèmes de paiement aux bornes de recharge transparents et interopérables à travers l’Europe.

Il faut dire qu’à l’heure actuelle, seul un nombre réduit de pays européens, comme l’Allemagne, ont légiféré en faveur d’une approche standardisée. Or, lorsque celle-ci n’existe pas, cela engendre une absence de choix du mode de paiement pour les automobilistes souhaitant faire leur plein électrique. Ils sont alors contraints à une seule option telle que « l’inscription à une application ou à un programme de fournisseur et parfois, ils risquent même de ne pas pouvoir recharger leur véhicule parce qu’ils ne disposent pas du service d’abonnement requis », souligne Visa.

Visa intègrera le groupement CharIN

Pour compléter sa démarche, la société annonce également opérer une consultation avec les fabricants de bornes de recharge et d’autres leaders du secteur afin d’identifier et lever les obstacles à l'acceptation des solutions de paiements digitaux, sans contact et interopérables, que Visa elle-même propose. Une action qu’elle mènera avec d’autant plus de légitimité que l’entreprise deviendra bientôt la première dans le domaine des services financiers à rejoindre l’association Charging Interface Initiative (traduit par « Initiative d’interface de recharge » et surnommée CharIN) en tant que membre à part entière.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

Plus d'articles