Recharge : et si on se branchait sur des lampadaires ?

Recharge : et si on se branchait sur des lampadaires ?

© Ubitricity

À Berlin, ce sera bientôt possible grâce à Ubitricity ! Le fabricant et opérateur de solutions de recharge pour véhicules électriques a en effet remporté un appel d'offres pour transformer au moins 200 lampadaires de la capitale allemande en bornes publiques.

Filiale à 100 % du groupe Shell, Ubitricity œuvre pour innover dans le monde de l’électromobilité. En témoigne la prochaine conversion de 200 lampadaires publics berlinois en points de recharge à partir du deuxième trimestre 2022. Coordonnée en étroite collaboration avec le département de l'environnement, de la mobilité urbaine, de la protection des consommateurs et de l'action pour le climat du Sénat de Berlin, cette installation devrait permettre d’accompagner les besoins en recharge des automobilistes allemands, de plus en plus nombreux à conduire des véhicules électriques. Le pays de Goethe est même champion d’Europe en termes de vente de cette motorisation avec un parc roulant 100 % électrique de 520 000 véhicules fin 2021 (contre 375 000 en France).

Et la recharge fut !

Avec ces chargeurs-lampadaires, Ubitricity importe à Berlin un modèle de recharge déjà éprouvé à Londres et dans d'autres villes du Royaume-Uni. En passant la Manche puis le Rhin, ceux-ci ont toutefois dû s’adapter aux exigences locales. Les chargeurs "Heinz", développés en collaboration avec ebee Smart Technologies, seront ainsi montés sur la colonne des lampadaires pour ne pas encombrer les trottoirs. D'une capacité de recharge de 3,7 kW, ils utiliseront donc l'infrastructure existante et permettront aux citadins sans place de parking privée (qui représentent environ 60 % des conducteurs résidant à Berlin) de recharger leur voiture à proximité de leur domicile grâce à un simple câble de charge standard de type 2.

Les premiers chargeurs de lampadaires seront installés dans les quartiers de Steglitz-Zehlendorf et Marzahn-Hellersdorf à partir du deuxième trimestre 2022. Tous les points de charge seront alimentés exclusivement en électricité à partir d'énergies renouvelables par Shell Energy Retail GmbH. Les résidents pourront, eux, payer leur recharge selon les tarifs habituels auprès d'un fournisseur de services de mobilité à l'aide d'un QR code à flasher, sans inscription ni adhésion. Si le projet s’avère concluant, une extension est envisageable, allant jusqu'à 800 bornes de recharge-lampadaires supplémentaires.

Nous vous recommandons

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Confirmant viser le zéro émission nette de gaz à effet de serre en 2030, La Poste renforce ses efforts pour atteindre son but, en doublant le nombre de ses véhicules électriques d’ici à 2025 et en décarbonant le transport moyenne et...

Geodis transporteur officiel de la Coupe du monde de rugby en France en 2023

Geodis transporteur officiel de la Coupe du monde de rugby en France en 2023

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Plus d'articles