Recharge : la France compte plus de 55 000 points ouverts au public

Recharge : la France compte plus de 55 000 points ouverts au public

Volvo XC40 Recharge - nouvelle version 2-roues motrices du SUV compact 100 % électrique de Volvo Cars.

L’Avere-France a publié son baromètre de la mobilité électrique et la France a (enfin !) dépassé les 55 000 points de recharge ouverts au public. Au 28 février 2022, l’Avere en dénombrait 55 515 précisément, soit une hausse de 53 % par rapport à la même période l’an passé.

Si le maillage continue de s’étoffer progressivement, on est encore loin de l’objectif des 100 000 bornes – qui devait d’ailleurs être atteint en fin d’année 2021. Selon les données du baromètre de l’Avere-France, établies de façon indépendante avec la plateforme d’interopérabilité Gireve et arrêtées au 28 février dernier, le nombre de points de recharge publics existants sur le territoire national s’élevait à 55 515. Un chiffre qui ne prend pas en compte les points de recharge supprimés ou en construction ni ceux à un usage exclusif en entreprise ou à domicile.

Du retard à rattraper

Sur les douze derniers mois, c’est donc un taux d’évolution de 53 % qui se trouve enregistré. En somme, cela équivaut à 82 points de recharge en moyenne pour 100 000 habitants. Un ratio encore peu satisfaisant, d’autant que le parc roulant électrifié ne cesse, lui, de poursuivre sa croissance. Avec 24 192 immatriculations recensées sur ce segment en février 2022, soit 33 % de plus qu’en février 2021, les véhicules électriques et hybrides rechargeables englobent désormais presque 17 % de parts de marché. La transition vers la mobilité électrique est donc en marche et l’infrastructure se doit de ne pas rester sur le bas-côté de la route. De ce fait, « pour correspondre aux prévisions de parc, une multiplication par, au strict minimum, 8 du nombre de points de recharge ouverts au public va devoir se faire entre 2020 et à 2030 », rappelle Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France.

Celle-ci se veut toutefois enthousiaste, notamment au regard de la diversification des lieux d’implantation des points de recharge publics. Alors que 40 % des bornes accessibles se trouvent dans les parkings (21 897), 31 % en voirie (17 206), 27 % aux abords des commerces (14 681) et seulement 3 % sur les sites d’entreprises (1 500), « nous observons une bonne cadence dans l’installation de points de recharge rapide tandis que 64 % des aires de service autoroutières sont raccordées, fruit des efforts entrepris par l’ensemble de l’écosystème de la mobilité électrique », salue Cécile Goubet. Toutefois, les prises AC monotriphasées (d’une puissance de moins de 7,4 kW) et triphasées (allant de 7,4 à 22 kW) demeurent la norme, constituant à elle deux 91 % de l’infrastructure. Enfin, en ce qui concerne les régions les mieux pourvues, l’Île-de-France arrive encore et toujours une nouvelle fois en tête avec 10 210 points de recharge publics, soit presque 20 % de tous ceux que compte l’Hexagone.

Nous vous recommandons

Les conducteurs de véhicules électrifiés préfèrent se charger... à domicile

Etude

Les conducteurs de véhicules électrifiés préfèrent se charger... à domicile

Depuis 2019, Enedis étudie année après année le comportement des utilisateurs de véhicules électrifiés (100 % électriques ou hybrides rechargeables). Si le parc a considérablement progressé depuis quatre ans, les habitudes des...

Le marché français du VN affiche une croissance à deux chiffres !

Le marché français du VN affiche une croissance à deux chiffres !

La France dépasse (à peine) les 75 000 points de recharge publics

La France dépasse (à peine) les 75 000 points de recharge publics

Acquérir un véhicule électrique : entre surcoûts et économies

Etude

Acquérir un véhicule électrique : entre surcoûts et économies

Plus d'articles