Recharge publique : un maillage français qui plafonne à moins de 50 000 bornes

Recharge publique : un maillage français qui plafonne à moins de 50 000 bornes

Au 31 octobre 2021, la France comptabilisait 49 914 points de recharge ouverts au public.

Selon les chiffres avancés par un baromètre commun de l’Avere-France et du ministère de la Transition écologique, 49 914 points de recharge ont été ouverts au public en France au 31 octobre. Bien loin de l’objectif des 100 000 à atteindre pour la fin de l’année 2021.

Plus l’échéance se rapproche, plus il est clair que les ambitions de 100 000 points de recharge publics en France d’ici à fin 2021 étaient beaucoup trop hautes. Pour preuve, les dernières estimations du baromètre commun à l’Avere-France et au ministère de la Transition écologique, basé sur les données de la plateforme Gireve, qui enregistre seulement 49 914 points de recharge ouverts au public au 31 octobre 2021. Soit une progression de 52 % depuis janvier 2021, l’année ayant débuté avec environ 35 000 bornes recensées.

« C'est la première année que l'on observe une telle accélération, avec près de 20 000 points de recharge supplémentaires en un an. À ce rythme, nous aurons autant déployé en un an qu'entre 2013 et 2018 », se réjouit malgré tout Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere. D’autant que cet état des lieux des points de recharge accessibles au public ne comptabilise toutefois pas ceux ayant été supprimés ou étant en cours de construction. De même, les points de recharge réservés à un usage exclusif, de flottes, des employés d’une entreprise, des résidents d’un immeuble ou d’une maison individuelle ne sont pas pris en considération dans cet inventaire. Ainsi, l’infrastructure de recharge tricolore s’avère plus étoffée qu’il n’y paraît.

Un déficit en superchargeurs

Avec près de 470 000 voitures électriques mis à la route entre 2010 et la fin du mois d’octobre dernier, la France compte en moyenne 1 point de recharge pour 9 véhicules, et même 1 point de recharge pour 14 véhicules si l'on y ajoute les plus de 246 000 modèles hybrides rechargeables. Au niveau régional, ce sont l’Île-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Occitanie qui sont en tête des zones géographiques comptant le plus de bornes sur leur territoire avec respectivement 9 297, 5 669 et 4 905 points de charge.

Des points de recharge publics qui se trouvent majoritairement implantés sur les parkings (37 %) par rapport à la voirie (36 %) ou les commerces (25 %). Les bornes d’entreprise accessibles à tous ne représentent, quant à elles, que 1 % du maillage. Mais le véritable point noir de l’infrastructure de recharge hexagonale c’est que la plupart des bornes déployées délivrent une puissance trop faible pour une recharge rapide puisque 52 % se révèlent inférieures ou égales à 22 kW, 44 % possèdent une puissance comprise entre 22 et 50 kW, et seulement 4 % offrent une puissance supérieure à 50 kW. Or, c’est cette capacité de charge intense et soutenue qui assurera l’efficacité de l’itinérance branchée du parc électrifié français. Mais aussi rassurera les futurs acheteurs de VE, inquiets de ne pas avoir assez d’autonomie.


Nous vous recommandons

Trajets domicile-travail : la voiture revient en force… pour l’instant

Trajets domicile-travail : la voiture revient en force… pour l’instant

Le loueur Alphabet France et l’institut Ifop viennent de publier l’édition 2021 de leur baromètre « Mobilité & entreprises ». De cette étude ressortent plusieurs chiffres clés, dont celui que 76 % des actifs français utilisent...

Top 10 des VN les plus vendus en France depuis le début de l'année

Top 10 des VN les plus vendus en France depuis le début de l'année

LLD : un troisième trimestre en demi-teinte

Etude

LLD : un troisième trimestre en demi-teinte

En octobre, le marché Europe des véhicules utilitaires était encore en berne

En octobre, le marché Europe des véhicules utilitaires était encore en berne

Plus d'articles