Réchauffement climatique : Volvo Cars co-fonde la coalition « Accelerating to Zero » pour électrifier plus rapidement le parc roulant mondial

Réchauffement climatique : Volvo Cars co-fonde la coalition « Accelerating to Zero » pour électrifier plus rapidement le parc roulant mondial

© Antonin Moriscot - Auto Infos - L'Automobile & L'Entreprise

Le constructeur automobile suédois « appelle les pays à redoubler d'efforts en faveur du climat et à combattre la menace du réchauffement climatique ». Pour faire entendre cette voix, Volvo et d'autres entreprises ont décidé de fonder la coalition « Accelerating to Zero ». Explications. 

Volvo Cars se pose en chantre de la lutte contre le réchauffement climatique. Alors que le constructeur automobile suédois a claqué la porte de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) « en raison de divergences au niveau de la stratégie carbone » portée par le lobbyiste automobile européen, voilà qu'il prend part – à l'heure où se termine la COP27 en Égypte – à la coalition « Accelerating to Zero ».

Cette structure, présentée comme « un large groupe de parties prenantes déterminées à faciliter et accélérer la transition vers une mobilité zéro émission », vise notamment à « créer les conditions propices à l’essor des voitures et utilitaires zéro émission à l’échappement, notamment par l’électrification des flottes d’entreprises et le déploiement d’une infrastructure de recharge exhaustive ». 

Prolonger les engagements pris lors de la COP26 à Glasgow

D'après les premiers éléments communiqués par les signataires, cette coalition « Accelerating to Zero » va prendre corps comme une plateforme internationale et collaborative permettant d'encadrer les efforts mondiaux en faveur des véhicules zéro émission.

L'an passé, à l'issue de la COP26, qui se déroulait Glasgow (Écosse), 35 États, 28 grandes flottes automobiles et plusieurs constructeurs automobiles s'étaient engagés « à œuvrer pour que 100 % des ventes mondiales de voitures et d'utilitaires soient exemptes d'émissions d'échappement d'ici à 2040, et au plus tard en 2035 sur les principaux marchés : Europe, Chine, Japon et États-Unis ».

Pour mémoire, outre Volvo Cars, les signataires de ce texte juridiquement non contraignant étaient BYD, Ford Motor Company, General Motors, Jaguar Land Rover et Mercedes-Benz.

Le thermique chez Volvo, c'est (bientôt) fini

Le P-DG de Volvo Cars, Jim Rowan, s'est montré catégorique : « Les moteurs à combustion appartiennent au passé, et nous devons y renoncer si nous voulons combattre la plus grave menace guettant l’humanité : le changement climatique. » D'une manière plus concrète, le constructeur suédois prévoit de lancer chaque année un nouveau véhicule 100 % électrique.

Le prochain modèle appelé à intégrer la gamme – qui comporte encore une part de thermique avec des versions hybrides rechargeables – est le grand SUV Volvo EX90, présenté récemment. Offrant jusqu'à 585 kilomètres d'autonomie grâce à sa batterie lithium-ion  de 111 kWh, ce véhicule développant de 300 kW (408 ch) à 380 kW (517 ch) est d'ores et déjà commercialisé en France... à partir de 107 900 euros.

Nous vous recommandons

Green NCAP lance un outil pour comparer l’impact des voitures en cycle de vie

Green NCAP lance un outil pour comparer l’impact des voitures en cycle de vie

Engagées dans une démarche environnementale, de plus en plus d’entreprises ne se contentent plus de sélectionner des véhicules sur leurs émissions de CO2. Le consortium européen Green NCAP propose un outil pour évaluer les...

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Shell s'empare du producteur de gaz naturel renouvelable Nature Energy

Shell s'empare du producteur de gaz naturel renouvelable Nature Energy

TSG et Atlante vont déployer des hubs de recharge rapide

En bref

TSG et Atlante vont déployer des hubs de recharge rapide

Plus d'articles